Michel Rocard, le minoritaire qui avait raison sur l’essentiel

Avec la disparition de Michel Rocard, la France perd un grand homme politique. Le billet de Sébastien Fath.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

Publié le 4 juillet 2016

Auteur : Sébastien Fath

Lire directement l’article sur Blog de Sébastien Fath

Avec Michel Rocard (1930-2016), qui s’en est allé le 2 juillet 2016, la France vient de perdre l’un de ses hommes politiques les plus clairvoyants depuis Pierre Mendes-France. Qu’on ne s’y trompe pas: au sein de la ‘gauche’ actuelle, la plupart de ses pseudo-héritiers l’ont, en réalité, trahi, lâché, renié, au profit d’une ‘gauche’ étatiste, démago, doctrinaire et loin du peuple, avatar peu glorieux hérité de la fin des années Mitterrand.

La « deuxième gauche » que défendait Michel Rocard était tout le contraire: il prônait le principe de subsidiarité, l’importance de l’évaluation par les citoyens des politiques publiques, le pragmatisme et la responsabilisation de tous. […]

Lire la suite sur Blog de Sébastien Fath

Dans la même rubrique...

Accueil des réfugiés ukrainiens : un défi à relever dans la durée

Dès le début de la guerre, les réactions de la population française se sont portées sur l’accueil des « déplacés » d’Ukraine.

Un contenu proposé par Réveil

Gouvernement : le temps long d’Emmanuel Macron

Rester, en toutes circonstances, le maître du temps. Ne pas subir l’agenda ou les impatiences extérieures… Dans cet exercice, Emmanuel Macron peut faire figure d’expert.

Un contenu proposé par Réforme

Que faire de nos défaites ?

Une "Boussole" pour ouvrir des chemins de réflexion sur les questions existentielles qui nous traversent.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

Un appel aux dons pour rouvrir une librairie féministe et LGBTQ

Pour rouvrir ses portes sous la forme une coopérative avec un espace café, la librairie féministe et LGBTQ+ Violette and Co a encore besoin de 35 000 euros.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de Sébastien Fath

Agrégé d’histoire, ancien élève de l’École Normale Lettres Sciences Humaines (LSE), docteur de l’EPHE, Sébastien Fath est chercheur au CNRS, membre du Groupe Sociétés Religions Laïcités.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast