Michel Rocard, le minoritaire qui avait raison sur l’essentiel

Avec la disparition de Michel Rocard, la France perd un grand homme politique. Le billet de Sébastien Fath.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

Publié le 4 juillet 2016

Auteur : Sébastien Fath

Lire directement l’article sur Blog de Sébastien Fath

Avec Michel Rocard (1930-2016), qui s’en est allé le 2 juillet 2016, la France vient de perdre l’un de ses hommes politiques les plus clairvoyants depuis Pierre Mendes-France. Qu’on ne s’y trompe pas: au sein de la ‘gauche’ actuelle, la plupart de ses pseudo-héritiers l’ont, en réalité, trahi, lâché, renié, au profit d’une ‘gauche’ étatiste, démago, doctrinaire et loin du peuple, avatar peu glorieux hérité de la fin des années Mitterrand.

La « deuxième gauche » que défendait Michel Rocard était tout le contraire: il prônait le principe de subsidiarité, l’importance de l’évaluation par les citoyens des politiques publiques, le pragmatisme et la responsabilisation de tous. […]

Lire la suite sur Blog de Sébastien Fath

Dans la même rubrique...

Se remettre à l’ouvrage

L'édito vidéo du 30 août de Nathalie Leenhardt, directrice de la rédaction du journal Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

Guérir les enfants victimes de violence

Dans Dialogue, Isabelle Fiévet-Rossignol reçoit Susana Roque-Lopez, psychologue clinicienne et psychothérapeute.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Coup de patte à… la confusion !

Vous l’aurez peut-être compris à me lire depuis des semaines et des semaines, mon scepticisme à l’égard de la gent journalistique grandit, depuis des mois.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de Sébastien Fath

Agrégé d’histoire, ancien élève de l’École Normale Lettres Sciences Humaines (LSE), docteur de l’EPHE, Sébastien Fath est chercheur au CNRS, membre du Groupe Sociétés Religions Laïcités.

Derniers contenus du partenaire

Les partenaires de Regardsprotestants