Michel Rocard, le minoritaire qui avait raison sur l’essentiel

Avec la disparition de Michel Rocard, la France perd un grand homme politique. Le billet de Sébastien Fath.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

Publié le 4 juillet 2016

Auteur : Sébastien Fath

Lire directement l’article sur Blog de Sébastien Fath

Avec Michel Rocard (1930-2016), qui s’en est allé le 2 juillet 2016, la France vient de perdre l’un de ses hommes politiques les plus clairvoyants depuis Pierre Mendes-France. Qu’on ne s’y trompe pas: au sein de la ‘gauche’ actuelle, la plupart de ses pseudo-héritiers l’ont, en réalité, trahi, lâché, renié, au profit d’une ‘gauche’ étatiste, démago, doctrinaire et loin du peuple, avatar peu glorieux hérité de la fin des années Mitterrand.

La « deuxième gauche » que défendait Michel Rocard était tout le contraire: il prônait le principe de subsidiarité, l’importance de l’évaluation par les citoyens des politiques publiques, le pragmatisme et la responsabilisation de tous. […]

Lire la suite sur Blog de Sébastien Fath

Dans la même rubrique...

Le respect des animaux en débat

Animalistes, végétariens... Tous ceux qui défendent les animaux ne défendent pas la même chose.

Un contenu proposé par Présence

Saura-t-on toujours travailler en équipe ?

À partir d’une question d’actualité, des pistes de réflexion pour nourrir le sens de nos actions et tenter d’éclairer le sens des événements que nous traversons.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

« Si la fin du monde était demain… »

Édouard Vandeventer et Joseph Gotte, deux jeunes sensibles aux questions environnementales, s’interrogent sur le juste positionnement du chrétien face à l’éventualité d’une fin du monde tel que nous le connaissons.

Un contenu proposé par Campus protestant

Placement des enfants : les fratries ne seront plus séparées

Une avancée “géniale” selon Françoise Caron, présidente des Associations familiales protestantes de France.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de Sébastien Fath

Agrégé d’histoire, ancien élève de l’École Normale Lettres Sciences Humaines (LSE), docteur de l’EPHE, Sébastien Fath est chercheur au CNRS, membre du Groupe Sociétés Religions Laïcités.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants