Mieux former les Français à la laïcité

Mieux former les Français à la laïcité

Un sondage BVA sur « Les Français et les religions » commandé par le Conseil national des évangéliques de France livre un résultat qui étaye l'hypothèse d’une montée de l’intolérance contre la parole religieuse publique.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 25 octobre 2016

Auteur : Sébastien Fath

Depuis les attentats de janvier 2015, le trouillomètre s’est emballé. Les Français ont peur. On veut des boucs émissaires. Pour certains, ce sont les migrants. Un tsunami d’exilés nous menacerait-il ? La réalité est pourtant différente. Moins de 9 % de la population vivant en France est immigrée (Insee). Et pour 10 000 habitants, l’Allemagne d’Angela Merkel accueille 74 réfugiés, tandis que la France de François Hollande n’en accueille qu’1,51 (chiffres Le Monde).

Pour d’autres lanceurs d’alerte, la cause de tous nos maux serait les musulmans. Ils font mine d’ignorer que l’immense majorité de nos concitoyens qui se réclament de l’islam boostent l’activité, la créativité, la mixité culturelle.

La religion accusée

Enfin, la religion est également au banc des accusés, surtout lorsqu’elle […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Le monde enchanté de la publicité

Ou quand les automates publicitaires essayent de nous faire voir la vie en rose. Résultat : un monde lisse, dépourvu de dilemmes moraux et de difficultés.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

La 5G et les Amish

La sortie d’Emmanuel Macron sur les Amish a, étonnamment, suscité pas mal de réactions. Difficile de savoir si la petite phrase était préparée d’avance ou si elle lui est venue en direct.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

Emmanuelle Charpentier, prix Nobel de chimie 2020

Emmanuelle Charpentier et Jennifer A. Doudna ont été récompensées par le comité Nobel pour leurs travaux sur la génétique.

Un contenu proposé par

Une pasteure suisse à bord du « Sea Watch 4 » raconte

La pasteure et journaliste Constanze Broelemann est à bord du navire « Sea Watch 4 ». Elle témoigne de sa situation et de celle des rescapés.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram