Nous ne vivons pas sous le même toit

Divorce, famille recomposée ou monoparentale, on ne vit plus toute sa vie ensemble dans la même maison. Choisie ou imposée, la vie de couple séparé trouve ses adeptes et ses détracteurs.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 18 février 2017

Auteur : Nicolas Boutié

Par choix ou par obligation, certains couples vivent séparément. Les mutations professionnelles ou éviter l’usure du quotidien, voilà les premières raisons de ces séparations volontaires. L’amour n’est jamais remis en cause, il se vit différemment. Deux couples, deux témoignages, deux visions. D’un côté Dominique et Alain, de l’autre Annie et Jean-François… Chacun d’eux a déjà fondé une famille. Leurs nouveaux projets de vie interviennent suite à un divorce.

Au bout de quelques années, ils décident de venir dans le sud pour réaliser un projet immobilier et hôtelier. Le projet ne se fait pas, Alain reprend son poste à Paris. Mais pour Dominique, il est hors de question de repartir en région parisienne. Elle ouvre un magasin et Alain fait les allers-retours tous les week-ends. Cela dure depuis douze ans. Ils veulent que cela s’arrête mais en même temps, ils ont peur de reprendre une vie commune qu’ils ne connaissent que durant les vacances. Lorsqu’Annie et Jean-François se rencontrent, chacun a son métier, l’un dans l’Aude, l’autre en Gironde. Ils décident de vivre séparément. Mais c’est aussi un moyen pour eux d’éviter les tracas du quotidien et de profiter pleinement de l’autre lors de leurs retrouvailles régulières. Ils s’investissent ensemble sur des projets, se retrouvent très souvent, mais malgré leur retraite, ils préfèrent continuer cette vie choisie.

Quand on leur demande quel regard la société porte sur leur mode de vie, Dominique et Alain répondent : un regard compatissant. Ils sont séparés pour des raisons professionnelles. Pour Annie et Jean-François, c’est différent : ils ont choisi ce mode de vie. C’est à la fois un regard narquois et envieux : ils jouent les stars parisiennes et en même temps beaucoup envient leur liberté.

Presse régionale protestante

Retrouvez d’autres articles de Paroles Protestantes Paris sur le site de la Presse régionale protestante.

Dans la même rubrique...

Réaction de la FPF suite aux actes antisémites

Réaction de la FPF suite aux actes antisémites

La Fédération protestante de France (FPF) exprime son indignation et sa vive préoccupation face à l’annonce de la hausse des actes antisémites en France en 2018.

Un contenu proposé par Fil Actu – FPF
Grand débat national : ces mouvements protestants qui s'engagent

Grand débat national : ces mouvements protestants qui s’engagent

Depuis que la Fédération protestante de France a encouragé ses membres à participer au « grand débat national », divers mouvements ont rendu publiques leurs propositions.

Un contenu proposé par Défap
Faut-il changer la loi de 1905 ? Des protestants s’expriment

Faut-il changer la loi de 1905 ? Des protestants s’expriment

En vue de la réforme de la loi de 1905, le gouvernement a soumis aux responsables des cultes un certain nombre de propositions. Quelles sont leur raison d’être et leurs incidences ?

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants