Pasteur contre pesticides

Pasteur contre pesticides

La position anti-pesticides d'un pasteur dans une région viticole où le sujet est très sensible.

Un contenu proposé par Christianisme social

Publié le 21 avril 2016

Lire directement l’article sur Christianisme social

Rodoplhe Kowal est pasteur dans une région viticole, le cognaçais (Charente).

Je voudrais relater mon expérience de pasteur prenant une position anti-pesticides dans une Église locale où le sujet est très sensible, dans une région viticole.

Beaucoup de gens sont contre les pesticides ou cherchent à éviter les produits qui en contiennent. C’est la raison d’être de l’agriculture biologique et de tout le réseau de distribution d’aliments bio. Depuis ma jeunesse, quand j’ai quitté le foyer de mes parents, j’ai toujours consommé des produits bio, autant que possible. Ma sensibilité écologique et éthique m’a même poussé à devenir végétarien puis végane – mais ceci est un autre débat ! -. Jusqu’ici, il n’y a rien d’extraordinaire : des centaines de milliers de personnes en France vivent comme ça.

En revanche, quand le pasteur d’une Église locale en milieu rural, constituée en majorité d’exploitants agricoles, se prononce sur un élément important de leur économie, les points de vue divergents s’affrontent dans ce milieu si particulier qu’est la communauté chrétienne. […]

Lire la suite sur Christianisme social

Dans la même rubrique...

Consultations chez le psychologue remboursées par la Sécu dès mardi

Le remboursement par la Sécurité sociale de huit séances chez le psychologue pour tous les Français, annoncé en septembre par Emmanuel Macron, entre en vigueur le 5 avril.

Un contenu proposé par Réforme

Dimanche, un choix de société

À la veille du second tour des élections présidentielles, le Conseil national de l’Église protestante unie de France a souhaité partager des éléments de réflexion et quelques convictions.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

Les métiers de l’aumônerie en plein bouleversement

Face au double défi de la sécularisation et de la pluralisation, le travail des responsables d’aumôneries a profondément changé.

Un contenu proposé par Réformés

Macron va-t-il reculer sur la réforme des retraites ?

Le président sortant Emmanuel Macron s’est dit, lundi 11 avril, prêt à “ouvrir la porte” à un report de l’âge de départ à 64 ans, plutôt qu’à 65 ans, si cela suscite trop de tensions.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bannière podcast