présidentielle
Politique

Présidentielle 2022 : Taubira se retire, Macron officiellement candidat, Marion Maréchal derrière Zemmour … Les 5 actus à retenir de la semaine

Vous n'avez pas eu le temps de tout lire, on vous résume les informations de la semaine écoulée sur la campagne présidentielle.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 7 mars 2022

Auteur : Camille Verdi

Si la guerre en Ukraine chamboule la campagne présidentielle, plusieurs événements, la semaine dernière, ont marqué l’actualité politique à un peu plus d’un mois des élections. Christiane Taubira a retiré sa candidature, faute de parrainages suffisants et la Primaire populaire soutient désormais Jean-Luc Mélenchon. Macron a officiellement annoncé sa candidature, retardée par le conflit ukrainien. Sandrine Rousseau a été exclue de la campagne de l’écologiste Yannick Jadot. Et, c’est officiel également : Marion Maréchal Le Pen soutient Éric Zemmour.

Taubira retire sa candidature

Court mais intense ? Près de trois mois après son entrée en campagne et après avoir reçu le soutien de la Primaire populaire, l’ancienne garde des Sceaux a annoncé mercredi dernier qu’elle se retirait de la course présidentielle, écrit Libération. “Malgré la très forte mobilisation des bénévoles du collectif Taubira 2022, de la Primaire populaire, de mon équipe de campagne, de quelques élus qui ont fait le choix courageux d’obéir à leur conscience plutôt qu’à leur parti […], il est évident que nous ne rassemblerons pas les 500 parrainages nécessaires pour concourir à l’élection présidentielle”, a-t-elle dit. Elle n’avait pu en rassembler que 181.

La Primaire populaire derrière Mélenchon

Changement de candidat. Le conseil d’administration de l’association “2022 ou jamais”, qui est à l’origine de la Primaire populaire, a finalement décidé de se ranger derrière le candidat de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, note France Info. Un soutien qui fait suite au retrait de Christiane Taubira, faute de parrainages suffisants, qui avait, fin janvier, remporté le scrutin de cette initiative. “L’Union populaire est le meilleur véhicule politique pour faire gagner nos idées à la présidentielle”, écrit ce collectif citoyen de gauche. Jean-Luc Mélenchon, comme d’autres candidats de gauche, avait refusé de participer à ce scrutin qui avait placé Christiane Taubira en tête, suivie de l’écologiste Yannick Jadot.

Macron annonce (enfin) sa candidature 

Je sollicite votre confiance pour un nouveau mandat de président de la République. (…) Je suis candidat pour défendre nos valeurs que les dérèglements du monde menacent”, a écrit le président de la République, le 3 mars, dans une lettre aux Français transmise à plusieurs journaux de la presse quotidienne régionale. Le texte a également été relayé par plusieurs ministres sur les réseaux sociaux, remarque France TV. Emmanuel Macron devait annoncer sa candidature durant la semaine du 21 février ou le jour de l’inauguration du Salon de l’agriculture, le samedi 26 février, selon un conseiller de l’Élysée joint par France Info. Mais la guerre en Ukraine a modifié les plans du président français. En début de semaine dernière, il a même dû annuler son premier déplacement prévu à Marseille. Ce dernier se fera le lundi 7 mars à Poissy dans les Yvelines, a annoncé son équipe de campagne la veille, selon France Bleu.

Sandrine Rousseau exclue de la campagne de Jadot

Finaliste de la primaire écologiste, Sandrine Rousseau a été exclue de la campagne de Yannick Jadot, jeudi dernier. RMC rapporte qu’elle s’est montrée très critique à l’égard de son candidat, au cours d’un déjeuner avec la presse où ses propos devaient rester confidentiels. Mais le journal Le Parisien les a finalement publiés. “Nos grands stratèges politiques sont juste nuls ! Je deviens folle ! Ils se plantent sur tout… C’est un gâchis”, a-t-elle dit d’après le quotidien.

Marion Maréchal Le Pen soutient Zemmour

C’est officiel. “Je rejoins le candidat que je considère aujourd’hui être le mieux placé pour mener les idées que j’ai toujours défendues à la victoire”, explique Marion Maréchal Le Pen dans une interview accordée, dimanche 6 mars, à Valeurs actuelles, quelques heures avant de s’afficher publiquement avec Éric Zemmour lors d’un meeting à Toulon, devant près de 8000 personnes, raconte France Inter. L’ex-députée FN (ancien RN) du Vaucluse, nièce de Marine Le Pen, qui est en retrait de la vie politique depuis 2017, dit partager avec Éric Zemmour son “combat civilisationnel”.

Dans la même rubrique...

L’urgent et l’important

Un éditorial d’Antoine Nouis, théologien.

Un contenu proposé par Réforme

Jusqu’où serai-je solidaire ?

Une "Boussole" pour ouvrir des chemins de réflexion sur les questions existentielles qui nous traversent.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

Manifestations du 1er mai, guerre en Ukraine, mort de Régine… Les 5 informations à retenir du week-end

Vous n'avez pas eu le temps de tout lire, on vous résume l'actualité du week-end écoulé.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

AgroParisTech : la fronde de certains étudiants

Durant la cérémonie de remise des diplômes, des étudiants de la prestigieuse école d’agronomie ont fustigé leur formation, refusant les “jobs destructeurs” qui leur sont destinés.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi