présidentielle
Politique

Présidentielle 2022 : Touraine soutient Macron, Philippot retire sa candidature, « vote utile » à gauche… Les 5 actus à retenir de la semaine

Vous n'avez pas eu le temps de tout lire, on vous résume les informations de la semaine écoulée sur la campagne présidentielle.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 21 février 2022

Auteur : Camille Verdi

La semaine dernière le chef de file du parti “Les Patriotes” Florian Philippot a annoncé qu’il retirait sa candidature. Nicolas Bay, ex-cadre du RN, a, quant à lui, officialisé son ralliement à Éric Zemmour. Pendant que Valérie Pécresse a dénoncé un bashing orchestré, selon elle, par le camp d’Emmanuel Macron, Marisol Touraine a annoncé son soutien au président sortant. De son coté, Ségolène Royal a déclaré que le vote utile à gauche, c’était Mélenchon. 

Florian Philippot retire sa candidature 

Vendredi 18 février, le leader du parti “Les Patriotes”, figure des anti-pass sanitaire, a annoncé qu’il retirait sa candidature à l’élection présidentielle, rapporte L’Obs. Florian Philippot, par ailleurs ex-cadre du RN, n’avait recueilli qu’un seul parrainage d’élu (500 sont nécessaires pour se présenter). 

Emmanuel Macron soutenu par Marisol Touraine 

Dans un entretien au Parisien paru le 19 février, l’ancienne ministre de la Santé de François Hollande, Marisol Touraine, a annoncé qu’elle soutiendrait Emmanuel Macron pour la présidentielle 2022. Elle estime qu’il est le seul à pouvoir contrer l’extrême droite, écrit le quotidien. Le vote utile et responsable, c’est Emmanuel Macron. “Il est le seul qui a la solidité pour faire face aux défis et porter une vision positive de l’avenir”, a-t-elle dit. 

Pour Ségolène Royal, “le vote utile à gauche, c’est Mélenchon”

L’ancienne candidate socialiste à la présidentielle de 2007 a fait une sortie remarquée, mercredi 16 février. “Aujourd’hui, il est évident que le vote utile à gauche, c’est le vote Mélenchon”, a déclaré Ségolène Royal, citée par Le Monde. “C’est lui qui fait la meilleure campagne. Il est en train d’arrondir les angles sur ce qui pouvait déplaire chez lui. Il est capable de répondre à l’ensemble des questions. Il est structuré, cultivé. Il a l’expérience d’une campagne présidentielle. Il sait prendre des coups. C’est lui le plus solide”, a-t-elle indiqué sur BFM TV. “Si la gauche veut être au second tour, il faut que les responsables se réunissent, en regardant ce qui nous rassemble et non ce qui nous divise”, a ajouté Ségolène Royal. 

Valérie Pécresse dénonce un “Pécresse-bashing”

La candidate LR Valérie Pécresse, après son premier grand meeting à Paris du 13 février dernier, a passé une semaine difficile, rappelle Le Monde. Quelques jours plus tard, le 17 février, elle a dénoncé un “Pécresse-bashing”, orchestré, d’après elle, par “les macronistes” dans le but de la décrédibiliser. “Il semble depuis quelques jours que je sois la femme à abattre”, a déploré Valérie Pécresse, lors d’une réunion publique devant environ 600 personnes à Mouilleron-le-Captif, dans la banlieue de La Roche-sur-Yon. “Certains voudraient me caricaturer en faisant de moi un portrait qui n’est pas le mien”.

Nicolas Bay rallie officiellement Éric Zemmour 

Nicolas Bay, ancien porte-parole de campagne de Marine Le Pen, a officialisé son ralliement au candidat d’extrême droite Éric Zemmour, d’après une interview accordée au Figaro. Un peu plus tôt, il avait été suspendu par le RN, accusé par la direction du parti d’avoir transmis des informations stratégiques à l’équipe du candidat de Reconquête!. “J’ai décidé de m’engager pleinement aux côtés d’Éric Zemmour dans la campagne présidentielle car je crois profondément dans sa candidature, son projet et sa stratégie”, a-t-il dit au quotidien de droite. 

Dans la même rubrique...

Cheezam, une application pour distinguer les variétés de fromage

L’application permet, en prenant des photos, de reconnaître les différents types de fromage.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Présidentielle : Mélenchon était tout proche du second tour

Dimanche 10 avril, le leader de la France insoumise a raté d’une courte tête la marche du second tour, placé derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen malgré la mobilisation du “vote utile” à gauche.

Un contenu proposé par Réforme

Pour que l’accueil digne soit la règle, pas l’exception !

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, nous avons été témoins de nombreux discours de solidarité, d’appels aux dons et de mesures exceptionnelles pour accueillir les personnes fuyant la guerre en Ukraine.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Présidentielle : les infos pour suivre le débat de l’entre-deux-tours

Ce mercredi 20 avril à 21 heures, Emmanuel Macron et Marine Le Pen seront face à face à l’occasion du débat de l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle qui sera diffusé par TF1, France 2 et la TNT.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi