Le procès de ceux qui viennent en aide aux migrants

Le procès de ceux qui viennent en aide aux migrants

Les « 7 de Briançon » ou le procès de sept citoyens accusés d’aide à l’entrée irrégulière d’étrangers. Ils comparaissent aujourd’hui, 8 novembre, à Gap.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 8 novembre 2018

Auteur : Elise Bernind

C’est la première fois que la circonstance aggravante de « bande organisée » est retenue contre des citoyens venant en aide aux migrants. Sept personnes – quatre Briançonnais, une Italienne, un Suisse et un Belgo-Suisse, âgés de 22 à 51 ans – comparaissent, aujourd’hui, devant le tribunal correctionnel de Gap pour « aide à l’entrée irrégulière » d’étrangers, « en bande organisée ». Ils risquent jusqu’à dix ans de prison et […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Sur le même thème

Le procès de ceux qui viennent en aide aux migrants

Le procès de ceux qui viennent en aide aux migrants

Les « 7 de Briançon » ou le procès de sept citoyens accusés d’aide à l’entrée irrégulière d’étrangers. Ils comparaissent aujourd’hui, 8 novembre, à Gap.

Un contenu proposé par
3 questions à Cédric Herrou

« Plus l’État me harcèle, plus il m’encourage à poursuivre mon action »

Depuis 2015, Cédric Herrou vient en aide à des réfugiés des deux côtés de la frontière. Il a été arrêté plusieurs fois, jugé et condamné.

Un contenu proposé par Proteste

Les « délinquants solidaires » et l’accueil des migrants

L’État multiplie les mesures à l’encontre des militants ou des simples citoyens impliqués dans l’accueil et la défense des migrants.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

logo

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses