Renault-Nissan : restaurer après Carlos Ghosn

Renault-Nissan : restaurer après Carlos Ghosn

Du fait de l’arrestation de son ancien PDG et de l’échec de la fusion avec Fiat, le groupe Renault-Nissan doit d’ores et déjà définir de nouveaux objectifs.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 25 juin 2019

Auteur : Frédérick Casadesus

L’ancien fleuron national de l’industrie automobile traverse une crise grave depuis l’arrestation de Carlos Ghosn.

Négocier le virage

Un néophyte pourrait considérer que Renault-Nissan se trouve à un tournant de son histoire. “Je ne suis pas sûr que ce soit le cas, nuance l’un des responsables du groupe, qui s’exprime sous couvert de l’anonymat. Renault dispose en Jean-Dominique Sénard d’un bon président. Mais le sujet du jour n’est pas de se lancer dans de grandes aventures stratégiques”.

L’échec de la fusion

Le projet de fusion donnait l’impression qu’une entreprise française allait […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Automobile : des chicanes ou des « stents » ?

Automobile : des chicanes ou des « stents » ?

Victime de son succès et de sa pertinence, la voiture engendre de graves problèmes de pollution. Mais plutôt que de souhaiter sa disparition, pourquoi ne pas réfléchir à son adaptation.

Un contenu proposé par Forum protestant

Être parent et aimer

L'édito vidéo du 11 septembre de Nathalie Leenhardt, directrice de la rédaction du journal Réforme.

Un contenu proposé par
IMBY, accueillir dans nos jardins

IMBY, accueillir dans nos jardins

Des solutions émergent pour permettre d’accueillir autrement des personnes exilées.

Un contenu proposé par Proteste

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

logo

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses