Retrait de Benjamin Griveaux : à qui profite le crime?
municipales

Retrait de Benjamin Griveaux : à qui profite le crime ?

Un professeur d’université, Pierre Sadran, et un pasteur, Samuel Amédro, partagent leur réflexions, après la démission de Benjamin Griveaux.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 16 février 2020

Auteur : Massimo Prandi

L’affaire a éclaté mercredi 12 février au soir, quand un site sur la Toile a diffusé deux vidéos à caractère sexuel. Des messages de même nature mais non authentifiés sont adressés à une femme. Ces matériels audiovisuels ont été attribués à Benjamin Grivaux, candidat officiel du parti du président Emmanuel Macron à la mairie de Paris.

“Je renonce”

Dans un message enregistré, la voix rompue par l’émotion, avec des mots comptés et bien scandés, Benjamin Grivaux a annoncé ce vendredi 14 février, qu’il renonçait à la course. “Ma famille ne mérite pas cela, personne ne devrait jamais […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Vous pourriez aimer aussi

Usages staliniens de la Révolution numérique

Usages staliniens de la Révolution numérique

Certains croient voir dans l'affaire Benjamin Griveaux (démissionnaire de la campagne pour la mairie de Paris) une "américanisation" de la vie politique française.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

Municipales 2020 : un pacte pour la transition

Plus d'une vingtaine de mouvements ont lancé le Pacte pour la Transition à destination des futurs candidat. Rencontre avec Justine Richer de la Fondation France libertés

Un contenu proposé par Radio Oméga

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram