“Amalec”

L'édito vidéo du 25 août d'Antoine Nouis, directeur du journal Réforme, sur l'actualité de la rentrée.

Un contenu proposé par Réforme

Auteur : Antoine Nouis

Publié le 26 août 2014

En Ukraine et à Gaza, le conflit met en jeu des légitimités antagonistes. Selon notre sensibilité, notre lecture de l’Histoire et notre vision du monde, notre sympathie va vers l’un ou l’autre camp tout en sachant qu’il n’y aura pas de solution qui ne soit politique, pas d’issue sans compromis.

Les nouvelles sur les exactions de l’État islamique d’Irak et du Levant (EIIL) relèvent d’un autre registre. Quand une milice s’impose à coup d’exécutions, de décapitations, d’exil forcé et d’esclavage sexuel, nous ne sommes plus devant une volonté d’assujettir un ennemi mais dans une dynamique génocidaire d’épuration religieuse. Nous ne sommes plus confrontés à un mal mais à une folie mortifère que nous pouvons assimiler au Mal. Face au Mal, trois réactions attendues.

Garder les yeux ouverts. En ce mois d’août, nous pouvons avoir tendance à fermer les yeux, ne pas trop ouvrir les journaux, pour profiter de nos vacances. Pourtant le livre du Deutéronome demande de se souvenir d’Amalec qui est le symbole du Mal (Dt 25,17). Alors que nous avons du mal à voir ce qui fait mal à voir, nous devons demeurer vigilants et lucides afin de penser et agir pour contenir le pire. […]

Dans la même rubrique...

Droits des enfants : la France peut mieux faire !

Droits des enfants : la France peut mieux faire !

Défendre les droits de l’enfant, ce n’est pas seulement s’intéresser à leur sécurité. C’est se préoccuper de leur bien-être et de leur épanouissement au sein de la société.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

La PMA pour toutes en 2019

Emmanuel Macron a reçu les associations LGBT à l’Élysée le 22 novembre. Le président de la République leur a assuré que l'extension de la procréation médicalement assistée serait élargie à toutes les femmes en 2019.

Un contenu proposé par Évangeliques.info
L’affichage des thèses de Luther, un fait avéré ?

L’affichage des thèses de Luther, un fait avéré ?

Deux historiens allemands publient une recherche qui atteste que Martin Luther a bel et bien affiché ses 95 thèses à la porte de l’église du château de Wittenberg, le 31 octobre 1517.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants