100 raisons d’aller au culte

100 raisons d’aller au culte

Pourquoi se lever de bonne heure le dimanche matin ?

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 6 mai 2018

Auteur : Robert Philipoussi

1. Pour d’un dimanche matin pouvoir raconter quelque chose.

2. Pour ne plus sentir les effets délétères du dimanche après-midi.

3. Parce que je tiens aux promesses que je me suis faites.

4. Parce que je suis du matin.

5. Parce que mes sœurs et mes frères me manquent pendant la semaine.

6. Parce que la devise Semper Reformanda s’applique aussi à moi-même.

7. Pour recevoir une nourriture à emporter.

8. Parce que j’habitais à côté.

9. Parce que croyant·e, j’aime aussi être cohérent·e.

10. Parce qu’amours, délices et orgues.

11. Parce qu’à chaque fois, je suis content·e après

12. Pour pouvoir dire que je vais au culte.

13. Parce que mes parents m’ont toujours obligé·e à y aller avec eux et que désormais, même s’ils ne sont plus de ce monde, je suis encore avec eux.

14. Parce qu’une place vacante m’y attendait. Parce que j’aime bien savoir où Jésus a mis les pieds.

15. Parce que j’adore voyager.

16. Parce que je suis du soir (pour les cultes alternatifs).

17. Parce qu’il y a école du dimanche.

18. Parce que c’est inclus dans la préparation de mon mariage/de ma confirmation/de mon baptême.

19. Parce que ma famille a beaucoup galéré et que je me sens redevable.

20. Parce qu’enfin une bonne nouvelle !

21. Parce que j’aime J.-S. Bach.

22. Parce qu’on ne chante jamais sauf là.

23. Parce que je suis la femme/le mari du/ de la pasteur·e.

24. Parce que je suis un SDF.

25. Parce que sinon tout ça n’aurait servi à rien.

26. Parce que je n’y suis jamais allé·e.

27. Parce que je m’y sens toujours accueilli·e.

28. Pour recevoir.

29. Pour donner.

30. Pour laisser mon esprit vagabonder.

31. Parce qu’enfin, j’ai trouvé « mon » Église.

32. Parce que ces gens-là, je n’aurais jamais pu les rencontrer ailleurs.

33. Parce que j’y reviens enfin.

34. Parce que je viens de débarquer en théologie et que je ne connais rien au protestantisme.

35. Parce que mon/ma pasteur·e est un·e historien·ne et j’aime ça, l’histoire.

36. Pour prêcher.

37. Parce que j’aime qu’on me raconte une histoire.

38. Parce que j’y suis préposé·e à l’accueil.

39. Parce que je suis comme Thomas et là je vois, je sens, je touche.

40. Pour comprendre ce que j’impose à mes enfants.

41. Parce que je ne suis accepté·e nulle part ailleurs.

42. Parce que chez moi tout le monde dort le dimanche matin et ça m’insupporte.

43. Parce que je suis président·e du Conseil presbytéral.

44. Parce que je suis le/la trésorier·e.

45. Parce que j’ai gardé mon cœur d’enfant.

46. Parce que j’aime bien être assis·e/debout.

47. Parce qu’il n’y a pas de raison.

48. Pour la beauté du geste.

49. Parce que je n’ai plus peur.

50. Pour appréhender la vie éternelle.

51. Parce que c’est Pâques.

52. Parce que c’est un Acte.

53. Parce qu’aujourd’hui, je me suis dit : tiens, pourquoi pas ?

54. Parce que j’ai reçu un appel.

55. Parce que je reste toujours intéressé·e à ce que je ne comprends pas vraiment.

56. Parce que je suis malade et ainsi je n’ai plus peur.

57. Pour une joie toujours inattendue.

58. Parce que je suis un·e passionné·e.

59. Pour dire ou demander quelque chose à quelqu’un sans avoir peur de ne pas recevoir de réponse explicite.

60. Pour pardonner à ceux/celles qui m’ont offensé·e.

61. Pour que Ta volonté soit faite.

62. Pour ne pas oublier l’essentiel.

63. Pour commencer ma semaine.

64. Pour conclure ma semaine.

65. Parce que comme au ciel, aussi sur la terre.

66. Parce qu’il y a des gens de mon âge.

67. Pour y aller avec toi.

68. Pour le pain.

69. Parce que j’ai convaincu un·e ami·e d’y venir.

70. Pour moi.

71. Parce que je n’y suis pas traité·e comme un produit.

72. Pour être pardonné·e.

73. Pour pouvoir rester au fond et repartir discrètement.

74. Parce que je suis l’organiste.

75. Parce que Je suis Celui qui Suis.

76. Parce que mes parents y vont.

77. Parce que mes parents n’y vont plus.

78. Parce que je me souviens…

79. Parce qu’une prédication m’est offerte : chaque dimanche !

80. Parce que je voudrais devenir pasteur·e.

81. Parce que maintenant que je suis à la retraite, je dois m’occuper de l’avenir.

82. Par reconnaissance infinie.

83. Parce que je n’aime pas voir mon temps se déliter.

84. Parce qu’on m’y a invité·e.

85. Parce que j’ai entendu dire que c’était bien.

86. Parce que car là où deux ou trois…

87. Parce que ma paroisse a une vacance pastorale.

88. Parce que j’apporte le vin.

89. Parce que tout bien considéré, il n’y a que ça de vrai.

90. Pour savoir quoi dire.

91. Parce que c’est vraiment gratuit.

92. Parce que la somme des individus n’a rien à voir avec la communion.

93. Parce qu’un rythme n’est pas une routine.

94. Parce que j’aime Dieu.

95. Parce que je suis un·e militant·e de l’Évangile.

96. Parce que je veux une réponse.

97. Parce que tout·e seul·e, j’ai du mal à lire la Bible.

98. Parce qu’enfin, je peux écouter sans interrompre.

99. Parce qu’il y a désormais des écouteurs.

100. Parce que l’Éternel est mon berger.

… A vous d’en trouver d’autres !

Sur le même thème

Aller au culte, c’est vital !

Pour le philosophe Olivier Abel, aller au culte est une pleine expérience de vie. Explications.

Un contenu proposé par
Quand la cène vient à vous

Quand la cène vient à vous

Certaines paroisses réformées proposent la cène à domicile. Une pratique qui permet aux personnes dans l’incapacité de se déplacer de communier avec la communauté.

Un contenu proposé par Protestinfo
Comment bien lire la Bible en public ?

Comment bien lire la Bible en public ?

Lors du culte, il est important de travailler le chant, la musique et la prédication, mais il faut également apporter un soin particulier à la lecture de la Bible. Quelques conseils pratiques.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire