200 ans d’aventure pour la librairie Oberlin

La librairie protestante Oberlin, créée en hommage au pasteur Jean-Fréderic Oberlin en 1817, va fêter les 2 et 3 juin son bicentenaire à Strasbourg.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Publié le 1 juin 2017

Auteur : Claire Gandanger

La boutique est aujourd’hui le dernier libraire religieux de la région, hors évangéliques.

Installée dans ses locaux de la rue de la Division-Leclerc à Strasbourg depuis le début des années 2000, la librairie Oberlin a mis en veille son activité historique d’édition dès 2004, faute de moyens. Elle ne publie plus aujourd’hui que son célèbre calendrier Organa, diffusé dans le monde entier. Oberlin est désormais identifiée comme « une librairie de fonds », explique Valérie Muller, sa responsable. « En plus des nouveautés qui rentrent en magasins pour quelques mois, on peut proposer à notre clientèle un riche fonds de livres plus datés, mais qui restent intéressants pour le public. » Œcuménisme, interreligieux… Au-delà de son goût pour les auteurs alsatiques, l’établissement a misé sur l’ouverture de ses rayons religieux à un public toujours plus vaste. Au-début des années 2000, la fermeture de la librairie catholique Alsatia a soutenu ce virage. « Si la librairie Oberlin subsiste aujourd’hui, c’est essentiellement grâce à la clientèle catholique qui l’a rejointe alors », note son président Marc Lehning.

Pour lui, le défi est aujourd’hui de conquérir une clientèle plus jeune. « Notre clientèle protestante de base est relativement stable, mais commence à vieillir. Par ailleurs, à l’heure du numérique, les pasteurs lisent de moins en moins sur papier. » La petite librairie indépendante met aussi l’accent sur son riche rayon de littérature jeunesse et multiplie les évènements, avec une moyenne d’une à deux séances de dédicaces d’auteurs locaux chaque mois.

A l’occasion de son bicentenaire, elle va surtout moderniser son site Internet, qui lui permet déjà depuis une quinzaine d’années de toucher un public francophone à travers toute la France, en Belgique, au Luxembourg, et même aux Pays-Bas. Le site permettra de commander des ouvrages en ligne ou même de les réserver pour venir les récupérer en magasin. « Il donnera aussi la possibilité de chercher des références pas visibles sur le site. Nous ferons tout notre possible pour les trouver », assure Valérie Muller. Pour assoir sa présence sur la toile, la librairie Oberlin va aussi se doter dès ce printemps d’une page dédiée sur le célèbre réseau social Facebook.

Dans la même rubrique...

Damnatio memoriae

Le numéro du mois de septembre du mensuel de l’Église protestante unie de France, Le Cep est sorti. L'édito de Nicolas Boutié, rédacteur en chef.

Un contenu proposé par Le Cep

Mouvements au siège de la Fédération baptiste

Après neuf années au poste de secrétaire général de notre fédération, le pasteur Marc Deroeux passe le relais à la pasteure Joëlle Razanajohary.

Un contenu proposé par Fédération baptiste – Actus

Autre monde, nouveau monde

Si je me souviens bien, nous nous étions tous souhaité du « neuf » pour 2020. Ce vœu traditionnel de janvier résonne encore en cette rentrée - de façon exceptionnelle, évidemment !

Un contenu proposé par Echanges

Dans les paroisses, on attend le retour de l’apéro

Pour l'heure, avec la pandémie, les églises doivent renoncer aux moments de convivialité, ce qui manque aux fidèles.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Nouveau Messager

Magazine protestant régional pour les paroisses de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine. Diffusé à plus de 45 000 exemplaires, ce magazine de 32 pages paraît tous les deux mois. Il aborde sous la forme de dossiers, d’entretiens et de mises en lumière la vie de tous les jours, les questions et les réalités de la foi.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram