Climat et migration au cœur du débat pour la FPF

Climat et migration au cœur du débat pour la FPF

La Fédération Protestante de France (FPF) a tenu sa conférence de presse de rentrée le mardi 15 septembre 2015. Retour sur les points abordés.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 18 septembre 2015

Lire directement l’article sur Défap

François Clavairoly, président de la FPF, a insisté sur le fait que l’année 2015-2016 est marquée par « l’actualité brûlante et complexe sur les migrants ». La réponse « réservée » du gouvernement de l’année dernière, a-t-il ajouté, est très différente aujourd’hui.

Le monde protestant est engagé dans cette actualité, comme par exemple l’Action Chrétienne en Orient, qui possède un réseau protestant important dans les pays du Proche et Moyen-Orient.

C’est un véritable appel à l’action qu’a lancé le président de la FPF : il faut « persévérer et résister », a-t-il déclaré.

Après un rappel du devoir d’hospitalité chrétien, il a parlé de « l’événement exceptionnel » qu’est la COP21. C’est la première fois qu’une telle conférence se tient en France. Il a notamment rappelé l’appel de Nicolas Hulot aux religions dans cette affaire de réchauffement climatique.

Les religions « ont un discours qui dépasse les frontières », qui va « au-delà de l’intérêt national ». « C’est la première fois depuis longtemps que la question de la limite se pose », a ajouté François Clavairoly, et « les religions ont quelque chose à dire sur la question de la limite et de la prudence ».
Il a conclu en affirmant la qualité de « problématique interreligieuse » pour l’ensemble de cette question.

Réfugiés et COP21

Jean Fontanieu, secrétaire général de la FEP (Fédération d’Entraide Protestante), est ensuite intervenu sur la question des réfugiés, en présentant les différentes actions de la Fédération à ce sujet.
Pour lui, les migrations et la question de l’hospitalité méritent une même « prise de conscience ».

A sa suite, Coline Eychène, coordinatrice COP21 pour la FPF et les EEUdF (Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France), a fait un « focus sur les actions protestantes, œcuméniques et interreligieuses » dans le temps qui nous sépare de la Conférence, prévue du 30 novembre au 11 décembre 2015. […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

« Être en mission est une grâce »

« Être en mission est une grâce »

Dans son message lu à l’ouverture de l’AG 2019 du Défap, son président, Joël Dautheville, a prolongé l’appel à une « dynamique refondatrice » lancé l’année précédente.

Un contenu proposé par Défap
Au printemps, rendez-vous à Taizé !

Au printemps, rendez-vous à Taizé !

Du 28 avril au 5 mai, les jeunes de 15 à 25 ans sont invités à passer une semaine de rencontres à Taizé avec d’autres jeunes de toute la France.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris
Défap : des contributions pour refonder la mission

Défap : des contributions pour refonder la mission

En avril 2018, le président du Défap-Service protestant de mission, Joël Dautheville, invitait cette organisation à entrer dans une démarche de refondation.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants