Des jeunes à la rencontre de l’Église anglicane

Des jeunes à la rencontre de l’Église anglicane

Le temps d’un week-end, sept jeunes du consistoire de Schwindratzheim sont partis à Londres. Un voyage pour découvrir, sortir de son quotidien et poser les bases d’une dynamique de groupe.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Publié le 5 décembre 2017

Auteur : Fabienne Delaunoy

Dès potron-minet, voilà sept jeunes et trois pasteurs en ce milieu d’été prêts à embarquer à bord du TGV direction Londres. Trois jours à la découverte d’une ville inconnue pour les jeunes, ses lieux emblématiques, ses fameux bus rouges et ses célèbres cabines téléphoniques. Un séjour préparé en amont avec l’organisation d’actions diverses : petit déjeuner anglais, préparation d’un culte et tombola lors de la fête paroissiale pour alimenter le budget.

Le groupe a assisté à deux cultes anglicans très différents : les vêpres à Westminster abbey et le culte de familles à Saint Barnabas. Le premier a été célébré dans la plus pure tradition anglicane dans un lieu où la famille royale a vécu ses grands moments religieux. Le deuxième s’est déroulé dans une église anglicane de la banlieue de Londres qui propose des cultes alliant tradition et expressions contemporaines.

«  Les gens de cette église étaient tous très accueillants et sympathiques avec nous durant le culte et après. La différence avec notre culte est qu’il est plus chanté et musical mais la durée restait à peu près la même », se souvient Alexia Erbs, une des jeunes du groupe.

« Le pasteur de Saint Barnabas nous a expliqué que cela lui avait pris huit ans pour arriver à mener un culte différent », rapporte la pasteure vicaire Élise Frohn. Affublé d’un col romain, le pasteur du lieu a accueilli les paroissiens de tout âge, donné la Sainte cène à et joué du piano. Il a laissé au vicaire le soin d’assurer la prédication. Deux écrans lumineux, de part et d’autre de l’autel, permettaient de suivre les chants contemporains et les répons liturgiques.

Élise Frohn, installée dans la paroisse d’Alteckendorf depuis septembre, se réjouit de ce séjour et du travail mis en place pour créer un groupe de jeunes dans le consistoire.

Dans la même rubrique...

Violence et fraternité

Violence et fraternité

Les 6, 7 et 8 avril auront lieu les Journées nationales de la Fédération de l’Entraide protestante (FEP). L’occasion pour salariés et bénévoles de réfléchir aux rapports ambivalents entre violence et fraternité.

Un contenu proposé par

Résistance et Libération

Alors que les protestants s’étaient élevés précocement et très largement contre les mesures prises par le régime de Vichy, ils ont été plus hésitants à s’engager dans la résistance armée.

Un contenu proposé par Musée virtuel du protestantisme

Alsace-Moselle : un modèle des relations Églises-État

Christian Albecker revient sur le régime concordataire en Alsace-Moselle et explique en quoi il permet de vivre une laïcité apaisée.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Nouveau Messager

Magazine protestant régional pour les paroisses de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine. Diffusé à plus de 42 000 exemplaires, ce magazine de 32 pages paraît tous les deux mois. Il aborde sous la forme de dossiers, d’entretiens et de mises en lumière la vie de tous les jours, les questions et les réalités de la foi.

Derniers contenus du partenaire

Campus protestant