prolet paroissial

Futur temple à Champigny, près de Paris

Le projet du Grand-Paris ouvre des perspectives à certaines paroisses. Celle de Champigny se retrouve au cœur de la ligne 15 du métro, une opportunité rarissime. Un nouveau temple s’y dressera bientôt pour servir un nouveau projet.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 23 juillet 2021

Auteur : Guillaume Brétose

Les épreuves sont parfois des opportunités. En apprenant la destruction nécessaire du temple pour bâtir une station de la nouvelle ligne de métro, la paroisse de Champigny a réagi et négocié la vente d’une partie du terrain contre un nouvel édifice.

Un phare au cœur de la ville

Cela peut apparaître comme une compensation, mais le nouveau temple se retrouvera aux premières loges d’un bouillonnement de plusieurs centaines de milliers de passants, une occasion unique de témoigner. Pour l’occasion, il a été fait appel à Marc Rolinet, l’architecte protestant de nombreux temples et de la chapelle des diaconesses à Versailles. Le lieu imposait une ouverture au monde, qui s’est traduite par un temple en forme de coque retournée, entourée d’un écrin de verre. Pur, sobre, beau. L’arche de Noé s’invite donc au cœur de l’esplanade du métro pour accueillir la multitude et rendre compte de la foi chrétienne. 800 m² pour annoncer l’Évangile, 350 places dans le temple, le projet est pharaonique et fait naître l’un de ces grands temples dont la vocation est de devenir des phares.

Un projet fédérateur

Si la première pierre sera posée le 18 septembre, la paroisse pense déjà à faire vivre les lieux dans les années à venir. Plus exactement elle renforce son projet de vie, qui n’est pas guidé par les pierres mais fondé par la Parole. Pour cette communauté locale, le soutien des paroisses voisines sera sans doute important pour créer un espace de témoignage pour les 200 000 personnes vivant dans les communes proches. Les associations protestantes pourront également y trouver un lieu d’exposition de leurs actions et illustrer ainsi la dimension d’accueil de l’Église. Comme en d’autres lieux, l’idée n’est pas tellement de juxtaposer des communautés, associations et événements, mais de faire en sorte que l’Église elle-même soit multiple dans ses actions, ouverte à l’autre dans son témoignage, bienveillante dans son accueil. Une Église de multitude et de pluralisme qui puisse réaffirmer tranquillement dans la cité la foi et les valeurs de l’espérance.

Un autre rapport au temps

Le pari est d’autant plus important qu’il existe un grand écart avec l’extérieur. De l’autre côté du parvis, le monde de ceux qui courent vers le métro pour aller ou rentrer du travail, tendus vers la performance d’un monde sans cesse plus efficace et trépidant. Derrière les larges baies du temple, l’espace d’un temps qui ne compte plus, habité qu’il doit être par la pertinence et la rencontre. Entre ces deux mondes, qui illustrent quasi parfaitement les tensions intérieures à chaque être humain, se dresse la transparence du verre, comme une nécessaire porosité. Et une porte, symbole de LA porte. Pour qu’elle reste ouverte, il faudra toute l’espérance et l’engagement de la communauté, de ses voisins, des œuvres partenaires. Un défi audacieux pour le Conseil presbytéral, et de belles rencontres en perspective. Mais l’arche de Noé n’accueillait pas uniquement les animaux de la Terre. Elle portait aussi les humains et l’espérance du monde à venir. Le temple en arche retournée, même s’il n’est pas encore sorti de terre, semble déjà confier cette vocation à la petite communauté de Champigny.

Dans la même rubrique...

« La rencontre avec l’autre est vitale »

La pasteure Pascale Renaud-Grosbras a rejoint l’équipe du Défap en cours d’été au service Animation-France, où elle prend la suite de la pasteure Florence Taubmann. Rencontre.

Un contenu proposé par Défap

L’Orgue du marché

Pour la sixième année consécutive, la série de concerts intitulée Orgue du marché aura lieu chaque samedi de 11h à 11h30 entre le 3 juillet et le 28 août à l’église Saint-Jean de Wissembourg. Des organistes régionaux, frontaliers et internationaux vont se relayer pour proposer un programme varié.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Le Grand KIFF 2021 : La Terre en partage

Albi accueille Le Grand KIFF du 29 juillet au 2 août 2021, le rassemblement protestant de 350 jeunes de 15 à 20 ans venus de toute la France et d’une centaine d’adultes dédiés à l’organisation.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

Bernard Mourou, au cœur de ce qui fait l’essentiel de la vie

Bernard Mourou est arrivé cet été sur le poste du Chablais. Il se présente à ses paroissiens.

Un contenu proposé par Réveil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants