SPIRITUALITÉ

La fête de la Réformation

Cette fête, commune à tous les protestants, commémore les débuts de la Réforme. Elle est fêtée le 31 octobre et fait souvenir du jour où Martin Luther afficha ses 95 thèses contre les indulgences sur la porte de l’église du château de Wittenberg le 31 octobre 1517.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 31 octobre 2021

Auteur : Denise Cousty

Pour les historiens, cette date est considérée comme celle du début de la Réforme.

Un peu d’histoire

Il ne s’agit pas de l’une des dates anniversaires de Luther mais elle rappelle un « événement médiatique » : la critique publique des indulgences, pratique au cœur des « jubilés » ou « années saintes » que Rome décrétait périodiquement depuis 1300. Peu à peu, en Allemagne, apparaît l’idée d’une commémoration annuelle de la Réforme. C’est en 1617, centenaire de l’affichage des thèses de Luther, que s’impose une telle célébration, dans certaines régions allemandes, puis dans l’Europe luthérienne, et au cours du XIXe siècle dans les régions de tradition réformée. En France, la Société de l’histoire du protestantisme français (SHPF) mit très tôt à son programme une politique de mémoire collective protestante. L’initiative de la SHPF, bien accueillie, a été à l’origine des cultes de la Réformation, introduits officiellement dans la liturgie des Églises réformées de France de 1896, et comportant des lectures bibliques, prières et cantiques spécifiques évoquant les thèmes de la Réforme.

Quelle est donc la spécificité protestante?

Est-ce l’importance accordée à la Bible ? Oui, en partie, mais depuis Vatican II les catholiques romains nous rejoignent dans la méditation de l’Écriture. C’est surtout la façon dont elle est lue et interprétée. Ce que Luther redécouvre, c’est la primauté de la foi. « C’est en l’Évangile que la justice de Dieu est révélée. Pour la foi et par la foi, selon qu’il est écrit : “le juste vivra par la foi” » (Romains 1.16-17). Dieu nous aime, nous pardonne, nous sauve, gratuitement. Mais seule la foi nous permet de le comprendre, de le recevoir, de réorganiser notre vie. Le message de Luther est centré sur la grâce, l’amour premier et inconditionnel de Dieu.

Les différentes célébrations depuis le processus d’union

En 2013 naissait l’Église protestante unie de France, union des Réformés et Luthériens, après un long processus, qui fut le signe d’une dynamique réelle. Depuis cette « naissance », un culte régional de la Réformation fut organisé tous les ans, alternativement dans une église luthérienne ou réformée. En 2014 en région parisienne ce fut à St-Jean le premier culte commun régional qui comportait une liturgie luthérienne et une prédication réformée, avec la présence d’un délégué diocésain pour l’Église catholique. En 2015, à Passy-Annonciation ce fut l’inverse : liturgie réformée et prédication luthérienne. En 2017, l’anniversaire des 500 ans de la Réforme donna lieu à de très nombreuses manifestations. Depuis, tous les 31 octobre ou le dimanche le plus proche précédant cette date, un culte régional permet une rencontre de tous les Réformés et Luthériens de l’Église protestante unie de la région parisienne. Un petit comité de deux pasteurs réformés et deux pasteurs luthériens en assure la préparation. Cet élan a été quelque peu stoppé l’an dernier pour raison de pandémie et cette année sera une parenthèse car le 31 octobre tombe un dimanche et le Synode national est fixé lors des vacances d’octobre ; difficile donc de prévoir une grande organisation à cette date. Néanmoins  invitation sera faite sur le plan régional à un culte de dédicace de la nouvelle église luthérienne de Noisy-le-Grand, prévu le dimanche 31 dans l’après-midi. Et, localement, des cultes de la Réformation seront également organisés.

Dans la même rubrique...

La Miss’ pop fête ses 150 ans

La Mission populaire évangélique fête ses 150 ans. Des années d’histoire du protestantisme et d’histoire de France, durant lesquelles elle n’a cessé de vouloir "répéter moins le mot, pratiquer mieux la chose".

Un contenu proposé par Campus protestant

Emmanuel Macron convié au premier dîner du protestantisme

Le Cercle Charles Gide organise ce mardi 26 octobre à Paris le premier dîner du protestantisme français, en compagnie du président de la République, Emmanuel Macron. Il sera question d'économie et de solidarité.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

A La Roche-sur-Yon, un temple ouvert sur tout ce qui se passe dans la cité

Une démarche d’ouverture qui implique non seulement le prêt de salles mais aussi l’accueil et l’aide matérielle et humaine.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Faut-il manifester sa joie pour la vivre pleinement ?

Les réponses d'Olivier Peterschmitt, philosophe, et d'Arlette Haessig, psychologue.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast