La Lumière de la paix de Bethléem

Bethléem, Vienne, Paris… La Lumière de la paix de Bethléem arrive pour la première fois depuis longtemps au temple du Saint-Esprit avec un service œcuménique réunissant Scouts de France et Éclaireuses et Éclaireurs unionistes.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 12 décembre 2016

Auteur : Catherine Robert

Dimanche 11 décembre à 10h, un service œcuménique a réuni environ 400 Guides et Scouts de France ainsi que des Éclaireuses et Éclaireurs unionistes au temple du Saint-Esprit.

Il faudra « pousser les murs » ! Chacun repartira avec la flamme et l’apportera dans sa paroisse, mais aussi dans des écoles, des hôpitaux et à des particuliers qui en ont fait la demande afin de la partager en signe de paix et de fraternité. En amont, c’est toute une logistique qui est mise en place depuis quelques semaines. Comment est née cette aventure ?

En 1985, une radio autrichienne lance un concours sur le thème de la « paix », où sera récompensée l’action la plus percutante dans ce sens. Un jeune garçon propose d’aller à Bethléem allumer une bougie et partager cette flamme dans toute l’Europe. En 2003, Guides et Scouts de France et les Éclaireurs et Éclaireuses unionistes se joignent au mouvement qui n’avait qu’une faible ampleur, et depuis cette date, le partage de la Lumière de la paix de Bethléem est devenu un événement scout chrétien qui se déroule chaque année pendant la période de l’Avent.

Une initiative forte

Une petite délégation se prépare à partir le jeudi 8 décembre au soir en bus vers Vienne. Elle est composée de 15 « compagnons » catholiques, 15 « aînés » protestants (16-20 ans) venant de toute la France et une dizaine d’encadrants dont le pasteur Marc Schaefer, secrétaire national de l’animation des réseaux jeunesse de l’EPUdF. Ils se rendent à Vienne où ils seront accueillis par les Scouts de France de cette ville. Le vendredi, tous feront connaissance, visiteront des marchés de Noël et le Château de Schönbrunn, partageront des moments festifs en alternant avec des moments de recueillement. Le samedi, des délégations de toute l’Europe viendront allumer la flamme au cours d’une cérémonie qui aura lieu cette année dans la cathédrale orthodoxe.

La participation des scouts est active. Chaque représentant dit quelques mots qui, souvent, sont très émouvants. Anne-Laurence Fouche, membre de la commission « vie spirituelle » des EEUdF, se souvient du 13 décembre 2015 (un mois après les attentats de Paris) et des paroles de paix prononcées par un louveteau. Chrystel Raharijaona, conseillère de groupe à Paris, précise que les moments spirituels sont des moments forts. Les jeunes présents vivent ces instants dans une relation de confiance dont on ne peut nier l’aspect œcuménique qui prend tout son sens ici, souligne Anne-Laurence.

Un culte particulier

La délégation repartira avec la Lumière de la paix de Bethléem dès le samedi afin d’arriver à Paris devant le temple du Saint-Esprit vers 10h dimanche 11 décembre. Ce jour est la date du culte de Noël pour l’école biblique et le Kt de la paroisse du Saint-Esprit. Le pasteur Marc Schaefer présidera le culte. Deux jeunes donneront aux paroissiens et à tous ceux qui seront présents la Lumière de la paix de Bethléem. Frédéric Martin, président du Conseil presbytéral, précise que l’événement est relayé dans tout le quartier. Il y a depuis longtemps des contacts entre la paroisse de l’EPU du Saint-Esprit et les églises chrétiennes, catholique, orthodoxe et protestante. Chacune est invitée à cette occasion à envoyer des jeunes au culte, afin que ceux-ci partagent ensuite la lumière de paix dans leur paroisse ou ailleurs selon leur choix. Cette flamme se partage tout au long du mois de janvier.

Vous êtes la lumière du monde… (Mt 5.14).

Dans la même rubrique...

Diriger 13 auteurs pour créer un livre

Nicolas Fouquet est l'invité de 5 Colonnes à la Une. Il présente son livre "Parlons mieux !" paru aux éditions BLF en février 2021.

Un contenu proposé par Radio Arc-en-Ciel

Parole aux habitants de Rochebelle

La terrasse de la Cantine Solidaire de Rochebelle a rouvert comme toutes les terrasses de France.

Un contenu proposé par Radio Grille Ouverte

Le Point Écoute, lieu des confidences

Inclu dans le projet Nootoos de l’église Saint-Pierre-le-Vieux à Strasbourg, le Point Écoute accueille ceux qui ont besoin de parler, se confier. Chaque année, une cinquantaine de personnes vient y trouver un peu de réconfort.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Se préparer au mariage, un enjeu pour les couples… et pour l’Église

Ces préparations font partie d’une pastorale plus globale des familles qui a toute sa place dans un monde où les familles sont très bousculées et en pleine diversification.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants