PASTORAT

La robe pastorale réinventée

Virginie Faux a lancé il y a un an F. Pastoral, sa marque de vêtements et accessoires pastoraux. Ses créations dépoussièrent un habit inchangé depuis plusieurs siècles, pas toujours adapté à la fonction pastorale d’aujourd’hui.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Publié le 19 octobre 2021

Auteur : Anne Mellier

Dans l’atelier de Virginie Faux, au rez-de-chaussée du presbytère de Breuschwickersheim, un costume historique féminin richement brodé fait face à deux robes noires parées de rabats blancs. Col marin et rubans de galon noirs au bas de la jupe pour l’une, jupon évasé en corolle pour l’autre. Deux coupes différentes mais toutes deux cintrées, féminines. Deux créations proposées sur le catalogue du site F. Pastoral.

Robes, rabats, chapes brodées d’une croix huguenote… Depuis un an, Virginie Faux met ses talents et connaissances de costumière au service de la création de vêtements pastoraux. Une aventure qui a commencé en marge de la crise sanitaire. Pendant le premier confinement, alors que les personnels soignants manquent de tout, elle s’attelle à transformer des nappes en plastique en surblouses. « Je faisais ça toute la journée. Alors pour me détendre, à côté, j’ai fait quelques essais de rabats artistiques », se souvient-elle.

Investir l’habit et la fonction

Lorsqu’elle publie ces créations sur les réseaux sociaux, elle reçoit des messages lui demandant si elle crée aussi des robes. C’est le début des commandes. « On s’est aperçus que beaucoup de jeunes pasteures n’étaient pas emballées à l’idée de porter la robe traditionnelle qui est très encombrante », explique Virginie Faux. « La robe pastorale est une robe universitaire qui fait référence à l’histoire du ministère de pasteur, à son rôle de théologien, précise Philippe François, pasteur à Breuschwickersheim. C’est un vêtement imposant, qui engendre une certaine distance avec les paroissiens. Il renvoie une image qui, je pense, n’est plus d’actualité. »

S’ajoute à cela un aspect esthétique. La robe pastorale ou universitaire ayant été conçue pour des hommes, elle ne met pas les femmes en valeur. Ces dernières sont largement majoritaires dans la clientèle de F. Pastoral. « Commander une robe personnalisée, c’est une manière pour elles de s’approprier l’habit et la fonction», détaille Virginie Faux. La marque compte aussi dans sa clientèle des hommes peu à l’aise avec la toge universitaire. « Ils souhaitent en général un habit moins ample, et des manches plus étroites », explique la costumière qui puise une partie de son inspiration dans la culture manga et jeux vidéo. Une fois le modèle convenu avec son futur propriétaire, les travaux d’aiguille peuvent commencer. Compter trente à plus de cinquante heures d’ouvrage.

Dans la même rubrique...

Les échanges internationaux, une chance pour la jeunesse

Un billet de Gérald Machabert, vice-président de VISA-Année diaconale.

Un contenu proposé par Réveil

Revitalisation d’une paroisse en grande difficulté

Grâce au dynamisme de la paroisse de Saint-Germain-en-Laye, l’église-sœur de Dreux a pu redémarrer après des années d’arrêt complet. Explications.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Rencontre avec Alexandra Ouraeff

Nouvellement secrétaire générale des Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France (EEUdF), Alexandra Ouraeff a accepté de répondre à nos questions.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

Hélène Walter, indispensable « petite main »

Il y a des serviteurs discrets que l’on oublie parfois. Et pourtant sans eux, rien ne serait possible. Hommage à tous ceux qui travaillent dans l’ombre.

Un contenu proposé par Le Cep

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Nouveau Messager

Magazine protestant régional pour les paroisses de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine. Diffusé à plus de 45 000 exemplaires, ce magazine de 32 pages paraît tous les deux mois. Il aborde sous la forme de dossiers, d’entretiens et de mises en lumière la vie de tous les jours, les questions et les réalités de la foi.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast