Les églises historiques allemandes accueillent les croyants issus d’Églises plus conservatrices

Les églises historiques allemandes accueillent les croyants issus d’Églises plus conservatrices

En Allemagne, l’homosexualité, l’ordination des femmes et la lecture historico-critique de la Bible motivent des protestants évangéliques à rejoindre les paroisses luthéro-réformées.

Un contenu proposé par Protestinter

Publié le 2 septembre 2017

Auteur : Holger Wetjen

Lire directement l’article sur Protestinter

Qu’est-ce que la Bible? Révélation ou texte inspiré par Dieu? Est-ce que les hommes et les femmes sont pareillement appelés au sacerdoce? Est-ce que c’est l’Eglise qui bénit? Ou Dieu seul? Voici les questions auxquelles en Allemagne, les Eglises évangéliques de l’EAD (Alliance évangélique d’Allemagne) et les Eglises luthéro-réformées de l’EKD donnent actuellement des réponses très différentes.

La grande majorité des pasteurs luthéro-réformés de l’Eglise protestante d’Allemagne EKD— l’Eglise historique en Allemagne— considèrent que la Bible est un texte inspiré, mais qu’elle n’est pas tombée du ciel. Les pasteurs de l’EKD sont majoritairement d’accord pour bénir les couples homosexuels et approuvent la décision du parlement allemand de légaliser le «mariage pour tous». La plupart des paroisses luthéro-réformées pratiquent l’ordination des femmes. Prenant des positions libérales, les Eglises de l’EKD attirent un nombre de protestants venant d’Eglises dites évangéliques libres («evangelikal»). Les Eglises évangéliques libres perdent donc et du terrain et des fidèles, par un endurcissement dans leurs positions conservatrices: leurs ministres défendent majoritairement une lecture littérale de la Bible. Ils interdisent et l’homosexualité et l’ordination des femmes.

La grande question qui divise cœurs et esprits, et qui suscite souvent un débat très émotionnel: c’est l’homosexualité. Timo a 39 ans. Il vient d’un milieu évangélique: il a découvert son homosexualité dans sa première jeunesse, malgré l’interdiction de son milieu. […]

Lire la suite sur Protestinter

Dans la même rubrique...

Le problème d’une Église post-covid habituée au canapé

Les lieux de culte ne se remplissent plus autant qu’avant et les célébrations par écran sont devenues des habitudes qui après le frémissement des débuts, finissent par lasser. Enquête à l’heure d’un début de retour à la normale.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Dans le Poitou, rencontre avec un jeune pasteur venu d’Amérique latine

Quand je rentre au presbytère de Rouillé, la première chose que Pablo Sacilotto me fait visiter, c’est le jardin, avec un superbe noyer.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

En Poitou rural, le Carae, nouvel espace de vie communautaire

Le désir de revitalisation du centre est né d’un souhait des Églises de s’y investir à nouveau et de privilégier les besoins des Églises et des associations.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Le Grand KIFF 2021, c’est pour bientôt !

Du 29 juillet au 2 août, cette belle aventure pour les jeunes de 15 à 20 ans se déroule à Albi avec un thème plus que d’actualité : « La Terre en partage ».

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinter

Établie en Suisse romande, l’agence de presse Protestinter porte un regard international sur la vie des Églises. Elle se définit comme un outil pour comprendre le rôle du christianisme et des autres religions dans un esprit œcuménique.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinter sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire