passé et présent

Les fractures protestantes en Suisse romande au XIXe siècle

À l’heure actuelle, les Églises protestantes sont devenues des acteurs minoritaires dans nos sociétés sécularisées et elles n’encadrent plus qu’une petite partie de la population.

Un contenu proposé par Labor et Fides

Publié le 10 juin 2021

Il est facile d’oublier qu’elles ont été centrales dans l’histoire des cantons protestants romands, bien qu’elles aient vécu des fragmentations et divisions, qui ne furent pas anodines.

Afin de comprendre l’histoire culturelle et politique de nos sociétés ainsi que le présent des communautés religieuses, se saisir de ces fractures religieuses du XIXe siècle permet de comprendre ce que la modernité fait de la religion, ce que les principes de liberté individuelle font au christianisme, et, à l’inverse, ce que la religion fait à la modernité. Ni l’histoire de la culture occidentale, ni celle des institutions démocratiques ou de la société civile, ni l’histoire de l’art, ni, a fortiori, celle du christianisme, ne peut se passer d’un détour par les conflits et les scissions religieuses du XIXe siècle.

Cet ouvrage, en réunissant de manière interdisciplinaire les dernières études touchant aux causes et aux effets liés à la formation des Églises libres/indépendantes de Genève (1849-années 1940), Neuchâtel (1874-1943) et Vaud (1847-1966), veut amorcer un renouvellement du regard historique sur cette période et ses effets. L’objectif est de fournir les bases d’une histoire à la fois religieuse, sociale et politique des protestantismes romands au XIXe siècle, en traitant conjointement les questions institutionnelles et les dimensions culturelles, philosophiques et théologiques.

Commander l’ouvrage sur le site des Éditions Labor et Fides.

 

Dans la même rubrique...

Philippe Saurat, ni prêcheur ni laïc

Difficile de définir ou condenser le profil d’un homme de bonne volonté, qui s’est rendu disponible à des engagements et intérêts variés. On va quand même essayer...

Un contenu proposé par Echanges

Vie monastique : une quête difficile d’absolu

Jeune philosophe, Thibaud Autric est parti à la recherche de Dieu dans des monastères. Il raconte la difficile épreuve de la solitude à la Grande Chartreuse et la découverte déroutante du monastère orthodoxe du Mont Athos.

Un contenu proposé par Campus protestant

La paix sociale, la priorité des évangéliques de France

Le Conseil national des évangéliques de France (Cnef) verrait d’un bon œil qu’Emmanuel Macron fasse de la paix sociale sa priorité. Il lui a redit.

Un contenu proposé par Réforme

Un binôme bientôt à la tête de l’Alliance évangélique européenne

Le 7 octobre prochain, Jan Wessels et Connie Main Duarte, première femme à occuper ce poste, succéderont à Thomas Bucher secrétaire général sortant de l’Alliance évangélique européenne.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Labor et Fides

Labor et Fides est aujourd’hui le principal éditeur protestant de langue française. Créé en 1924, Labor et Fides propose un catalogue inscrit dans des thématiques théologiques, protestantes, religieuses, éthiques, historiques, sociales et culturelles. Maison établie à Genève, elle a acquis son envergure dans les années 1950 à 1970 grâce à la publication en langue française des œuvres de grands théologiens et penseurs tels Karl Barth, Dietrich Bonhoeffer, Martin Luther ou encore Paul Tillich.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast