finances

Les paroisses protestantes ont perdu moins de revenus que les catholiques

A cause de la fermeture des lieux de culte, de nombreuses paroisses enregistrent des pertes financières. Bilan comparé chez les catholiques et les protestants.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 19 décembre 2020

Auteur : Augustine Passilly

A cause de la fermeture des lieux de culte, les paroisses catholiques enregistrent des pertes de leurs recettes allant jusqu’à 40 %. L’Eglise protestante unie s’en sort mieux, notamment grâce à la progression des offrandes nominatives et des dons en ligne.

La fermeture des lieux de culte a largement entamé les finances des paroisses catholiques. Certaines d’entre elles ont enregistré en 2020 une chute de leurs revenus allant jusqu’à 40 % tandis que la perte nette de l’Eglise catholique est estimée à 90 millions d’euros, soit une baisse de 17 % en un an. Si, de leur côté, les églises protestantes s’en sortent mieux, c’est parce que leur mode de collecte s’avère différent.

Absence de la quête et du casuel

« Trois ressources sont essentielles au fonctionnement de l’Église, des ressources associées à des célébrations liturgiques : la quête, le casuel pour les cérémonies de baptême, mariage, funérailles, et les offrandes de messe », rappelle la Conférence des évêques de France dans un communiqué publié le 9 décembre. L’absence de messes et cérémonies durant les deux confinements a donc considérablement diminué les dons habituellement perçus.

Au contraire, au sein de l’Eglise protestante unie de France […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Faire connaître le libéralisme théologique

Découvrez l'édito du numéro de mars d’Évangile et liberté dont le dossier de Une est : "Individu et communauté".

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Les protestants ont-ils le sens de l’Église ?

Ce livre est un essai de « théologie de l'Église ». Il est l'écrit d'un groupe de théologiens protestants français ou francophones.

Un contenu proposé par LibreSens

Parrain et marraine : institution ecclésiale ou tendance sociale ?

Les rôles de parrains et de marraines s’avèrent encore très discrets chez les évangéliques. De jeunes générations s’interrogent aujourd’hui : quel sens et quelle symbolique leur accorder ? Analyse.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Une Bible. Des hommes

Regards croisés sur le masculin dans la Bible. « Une Bible. Des hommes » vient de paraitre aux Éditions Labor et Fides sous la direction d’Élisabeth PARMENTIER et de Denis FRICKER .

Un contenu proposé par Blog de la librairie 7ici

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants