vivre ensemble

L’esplanade des religions

À l’Esplanade des religions et des cultures, c’est tous les jours la fête des voisins

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 15 janvier 2021

Auteur : Rémy Legrand

Dans la tension sociale provoquée par les radicalités religieuses qui persistent en France, il est bon de rappeler que, sur notre territoire, le dialogue et le vivre ensemble avec et entre les religions existent. Unique en Europe, l’Esplanade des religions et des cultures regroupe, depuis 2012, hindouistes, musulmans, juifs, catholiques, protestants et bouddhistes le long de la rue Madame de Montespan à Bussy St-Georges (77). Reconnue par l’Unesco, l’association a valu à cette ville très cosmopolite le statut de « ville pour le dialogue interreligieux. »

Le lieu

La pagode Fo Guang Shan est un vaste complexe culturel et religieux où sept vénérables vivent et proposent des études religieuses, des méditations et des prières et où s’organisent des actions caritatives, culturelles (expositions d’art, conférences), d’éducation (enseignement du chinois). Le temple accueille un public séduit par son restaurant végétarien. Voisin, le monastère bouddhiste laotien Wat Velouvanaram accueille des pratiques cultuelles (séances de médiation, enseignements du bouddhisme et de la culture laotienne). La synagogue et son centre culturel J’Buss sont encore installés dans un préfabriqué. Faute de fonds, la construction de l’édifice, qui devrait jouxter la mosquée, avance à petits pas. La mosquée Tawba (« Repentir ») a elle aussi un centre culturel composé d’une bibliothèque où on boit le thé et d’une salle de conférence. La mosquée a dû s’agrandir au sous-sol pouvant ainsi assurer suffisamment de salles disponibles pour les cours d’arabe et le soutien scolaire en maths, physique et français en vue de la préparation du baccalauréat, ouvert à toutes les confessions. L’église catholique, Notre-Dame du Val, reste en centre-ville, ainsi que les temples protestants à Chelles et à Lagny-sur-Marne.

Le concept

Symbole fort, l’Esplanade des religions c’est aussi des responsables religieux qui sont unanimes sur le rôle pédagogique de ces lieux de culte en voisinage. Des visites de publics scolaires sont régulières mais il est regretté que ces visites proviennent uniquement de l’enseignement confessionnel. En cette année 2020, ils ont choisi comme thème de leurs initiatives communes les Droits de l’enfant, droits à une éducation ouverte, à la connaissance des religions et des cultures, à l’esprit critique et à la liberté d’expression éclairée. Ces responsables et leurs fidèles qui ont appris à cohabiter, à devenir curieux de la religion des autres, à s’inviter à leurs fêtes, à proposer des initiatives communes pour la planète et pour la paix se sont réunis le dimanche 18 octobre dernier devant la mosquée, après l’attentat dont a été victime un professeur d’histoire du collège de Conflans-Sainte-Honorine, pour exprimer leur effroi et leur soutien à la famille de Samuel Paty, à ses proches et aux personnels de l’Éducation nationale. Suite à l’attentat à la basilique de Nice, le 1er novembre dernier, nombreux sont venus exprimer leur soutien à la communauté catholique. Les interventions se sont succédé à la fin de la messe. Être voisins, finalement, ce n’est pas que partager les joies, les fêtes ; c’est aussi partager les peines. Le dernier Conseil d’administration s’est clôturé ainsi : « Nous terminons en nous disant mutuellement que nous avons une grande chance de pouvoir vivre ensemble tout ce que nous vivons, ce qui nous donne une responsabilité pour faire vivre la paix sociale, la fraternité dans le vivre ensemble et l’émergence du spirituel dans la société ».

Vous pourriez aimer aussi

Coquelet ou dinde pour fêter Noël cette année ?

Si ce n’est la solidarité des mesures de protection pour la santé, Noël 2020 peut-elle être une belle fête sans retrouvailles ?

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

La Bible, les origines et nous

En un peu plus d’un siècle, l’Occident est passé de la lecture littérale de la Bible à l’étude scientifique de nos origines. Les soubresauts de cette évolution sont (seront) l’objet d’une grande exposition au musée d’Orsay cet hiver.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris
Acteurs contre le handicap

Acteurs contre le handicap

Au sein de l’ordre de Saint-Jean, Charles de Noyelle organise des camps pour personnes porteuses de handicap. Il expose les difficultés actuelles pour renforcer les liens avec les jeunes.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire