Passage de relais

Passage de relais

« Ce que nous faisons, faisons-le au nom du Christ ». Interview croisée de François Clavairoly et Claude Baty.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 1 octobre 2013

Auteur : Nathalie Leenhardt

Pourquoi « Protestants en fête » ? S’agissait-il de rendre le protestantisme plus visible ? Ce souci de visibilité est-il né sous la poussée évangélique ?

François Clavairoly : Je dirais plutôt que ce souci au cœur de « Protestants en fête » est lié à une évolution du protestantisme dans son ensemble. Le témoignage public de notre foi commune a été ressenti comme nécessaire à la fois dans les Églises luthéro-réformées et dans les Églises évangéliques membres de la FPF. L’évangélisation, l’attestation publique sont des thématiques largement partagées par toutes les sensibilité protestantes. On se tromperait à n’en faire qu’une lecture sociologique. C’est vraiment quelque chose qui travaille les Églises en profondeur au plan spirituel. L’Évangile pousse les Églises à se présenter telles qu’elles sont, avec le besoin de dire leur foi publiquement et d’apporter des éléments de réflexion dans la société française, non seulement sur des problématiques éthiques mais sur les questions ultimes, le sens de la vie, la mort, tout ce qui est au cœur d’une vie humaine.

Claude Baty : En cela, nous sommes dans la même démarche que les catholiques. La « nouvelle évangélisation » exprime une volonté de sortir d’une époque d’enfouissement, où l’on vivait sa foi sans en parler, comme les prêtres-ouvriers. Nous nous remettons à être des témoins. On se trompe si on s’imagine que cette évolution est stratégique, alors qu’elle vient de la vie intérieure des Églises. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Rachel Held Evans, une femme de valeur

Rachel Held Evans, une femme de valeur

Rachel Held Evans, la plus influente des écrivains défiant gaiement l'establishment évangélique américain, est morte à 37 ans le 4 mai dernier.

Un contenu proposé par Religions | Société

L’accueil de migrants chez soi (2/2)

Michelle Gaillard reçoit Bertille Mathieu qui a accueilli des migrants chez elle, dans le cadre des « 50 émissions sur les migrations ».

Un contenu proposé par Fréquence Protestante
La confirmation à l'heure du virtuelle

La confirmation à l’heure du virtuel

À la Pentecôte ont lieu, traditionnellement, les confirmations. Où en est cette pratique à l’heure du virtuel ? Rencontre avec Mino Randriamanantena, pasteur à Toulouse.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants