Pour le Carême, mener deux actions solidaires

Pour le Carême, deux actions solidaires

Lors du temps de Carême, du 6 mars au 14 avril, deux projets ont vu le jour pour inciter les croyants à aller davantage les uns vers autres.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 5 mars 2019

Auteur : Robert Delabouglise

Cette période de 40 jours rappelle ceux que Jésus a passés au désert. C’est un moment de jeûne et de pénitence dans les Églises catholiques et orthodoxes. Le carême est inscrit dans la tradition luthérienne, mais Calvin, n’en trouvant pas de traces dans les textes des apôtres, ne l’a pas retenu. Cependant, les Églises de la Réforme souhaitent marquer le temps de carême en organisant des actions incitant les croyants à aller les uns vers les autres par des dons et des marques de solidarités. Luthériens et réformés mènent ensemble des actions solidaires coordonnées par l’association de l’Entraide luthérienne.

L’action au près est portée par Agapè, Association d’Entraide de l’Église protestante unie de la Vallée de Chevreuse et les diaconats de l’Église protestante unie luthérienne de Saint-Marc et de Église baptiste de Massy. Le projet s’est construit en réponse à un besoin d’accueil de femmes hébergées la nuit via le 115 par le Secours Islamique de Massy. Un accueil de jour a ainsi démarré en 2017 dans les locaux du temple de Palaiseau, Aujourd’hui, l’action s’est développée et doit être pérennisée. En 2018, 537 femmes ont été accueillies. L’accueil nécessite la recherche de nouveaux bénévoles, le remplacement de certains équipements et continuer à apporter des produits de première nécessité.

Une augmentation de 2616 %

L’action au loin se situe au Venezuela. Dans ce pays, sur 3 ans, les prix ont augmenté de 2616 %. Les salaires ne permettent plus de vivre. 6 mois de salaire sont nécessaires pour acheter un panier de nourriture. C’est une véritable crise humanitaire que traverse le pays. La jeune Église luthérienne du Venezuela ne peut rester indifférente à la situation spirituelle et matérielle de la population. Elle choisit d’accueillir, de visiter, de soutenir ses membres. Elle compte 12 paroisses. La paroisse El Paraíso, dont le pasteur Miguelángel Pérez que nous avons rencontré, a la charge, organise sa diaconie par l’association la Mission Nouvelle Vie en Christ. Cette association se dévoue pour mettre en oeuvre la solidarité chrétienne avec peu de moyens.

C’est la quatrième année qu’un appel est lancé à la Région réformée pour participer à cet élan d’entraide durant le carême. Les organisateurs gardent l’espoir que ces actions renforcent les liens entre luthériens et réformés. Des flyers présentant ces actions seront envoyés dans chaque paroisse luthérienne et seront disponibles auprès du pasteur Marc Bonnechose.

Sur le même thème

Du zapping à la rencontre

Du zapping à la rencontre

Dans son approche de la mobilité, Laurent Schlumberger ne se contente pas d’évoquer le changement de lieu. Une déclinaison s’opère sur le même principe dans toutes les sphères de l’humain.

Un contenu proposé par Blog de la librairie 7ici
Fêter Pâques comme Noël ?

Fêter Pâques comme Noël ?

La fête de Pâques ne donne pas lieu à tout un folklore festif, laïc et profane comparable à celui qui entoure Noël.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris
Le Carême est-il décrit dans la Bible ?

Le Carême est-il décrit dans la Bible ?

Est-ce une période de jeûne comme une autre ? Comment le vivre en tant que protestant ? La réponse d'un théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses