ÉDITO

Pour une Église du bouche-à-oreille

Découvrez l'édito du numéro de février de Paroles protestantes Paris dont le dossier de une est : "Voir les abus en Églises et y faire face".

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 2 février 2022

Auteur : Marc de Bonnechose

« La Parole se répandait alentour », relate souvent le livre des Actes. On a identifié très tôt les vecteurs qui portent cette Bonne Nouvelle : la prédication, l’enseignement et la diaconie. L’Église a donc défini les ministères correspondants de pasteurs, docteurs et diacres. Utiles bien sûr, ils sont néanmoins insuffisants pour expliquer l’expansion rapide du christianisme. Outre l’action du Saint-Esprit et les décisions politiques, le facteur principal de développement a été le bouche-à-oreille. Cette Parole fut partagée durant des siècles par l’Église qui l’enseignait et la prêchait, mais aussi dans les familles et à travers les amitiés. Lorsque l’Église fléchissait dans ses luttes intestines ou ses abus d’interprétation biblique ou de pouvoir, les cantiques chantés en famille et la catéchèse de terrain maintenaient la force de la Parole dans la vie de chacun. La Réforme a véhiculé ce type de démarche en favorisant l’étude personnelle des textes et la spiritualité de proximité.

L’information se répand par des médias

L’arrivée des médias de masse a modifié les comportements. Car on peut bien sûr discuter d’un livre et en être touché, mais il est avant tout un bien de consommation individuelle. Le lecteur du journal se nourrit personnellement d’une information et trie ce qu’il en partage. L’arrivée de la télévision ou d’internet a encore accentué ce passage à une société des individus voire de l’individualisme et fait entrer l’information dans les foyers. L’information, mais pas forcément la Parole. Inéluctablement, la Parole a été reléguée non plus dans la sphère relationnelle ou individuelle, mais au cœur du domaine de l’intime. Il est bel et bien fini, le temps de la propagation de la Parole en groupe le soir à la veillée.

La chance des blogs populaires

Ainsi émiettée dans une myriade de consciences personnelles, la Bonne Nouvelle pourrait subir un revers. Ce serait compter sans les réseaux sociaux, qui pourraient redonner une force à la proximité. Une multitude de petits blogs, de posts Facebook ou de vidéos personnelles fleurissent un peu partout et répandent de nouveau une parole. Certes, elle n’est souvent pas très cadrée théologiquement, mais elle existe et se répand comme dans le livre des Actes. L’Église pourrait donc bénéficier de ce qui représente une part importante de son avenir, aujourd’hui comme hier : un bouche-à-oreille moderne de personnes convaincues, reliées les unes aux autres. À chacun d’entrer dans ces réseaux et d’y agir en toute conscience.

Dans la même rubrique...

Message de Pâques

En ce Dimanche de Pâques et dans la joie du Christ ressuscité, retrouvez le message de la pasteure Emmanuelle Seyboldt, présidente du Conseil national de l'Eglise protestante unie de France.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

Trouver l’amour du Christ dans un continent en guerre

Le thème "L’amour du Christ mène le monde à la réconciliation et à l’unité" qui a rassemblé 150 participants d’Églises européennes, les 25 et 26 février, a fortement résonné avec l’actualité du continent, au lendemain de l’invasion russe de l’Ukraine.

Un contenu proposé par Réveil

Adresse du protestantisme : Solidarité internationale

La Fédération protestante de France aborde toutes les semaines jusqu'à l'élection présidentielle, une nouvelle thématique au travers de l'Adresse du protestantisme.

Un contenu proposé par Chaîne vidéos – FPF

Les rencontres protestantes franco-tchèques reprennent cet été

Une manière pour les visiteurs français d'approfondir leur connaissance de l’histoire du protestantisme tchèque, dont certains aspects ressemblent à l’histoire mouvementée française.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast