Qui sont les nouveaux pasteurs ?

Qui sont les nouveaux pasteurs ?

Ils viennent d'arriver en région parisienne et se présentent en quelques mots.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 3 septembre 2018

Montrouge : LAURENCE BERLOT

Mon arrivée cet été en région parisienne est en fait un retour. Après une année d’intérim à mi-temps dans la paroisse de Thiérache (Landouzy, Parfondeval, Hirson en région Nord Normandie), je continue mon ministère à la paroisse de Montrouge (banlieue sud de Paris). L’expérience de cette année a été très enrichissante et m’a permis d’élargir mon regard grâce à cette communauté rurale. Les cultes, l’animation biblique et l’accompagnement spirituel sont les ingrédients de bases de mon ministère. L’essentiel pour moi est de garder les yeux sur le Christ pour apprendre à aimer.

 

Versailles : ERIC GEORGES

Né en 1970, je suis marié à Laurence et j’ai trois enfants. J’ai exercé le ministère pastoral dans la région Nord-Normandie pendant 23 ans, à Luneray, puis à Évreux. Au-delà de la paroisse, j’ai été délégué au Synode national, conseiller et webmaster régional. Si la prédication et la discussion autour de la Bible, en Église et vers l’extérieur, restent au cœur de mon ministère, la réflexion sur l’institution, l’organisation ecclésiale m’intéresse également. En dehors (?) du ministère pastoral, j’aime le jeu de société, le cinéma et la littérature. Et j’ai un penchant certain à risquer une relecture théologique d’œuvres qui n’ont à priori rien à voir. Ce que je n’aime pas ? Les endives au jambon et me présenter en 600 signes.

 

Jouy-en-Josas • Viroflay • Vélizy • Chaville : MATHILDE GLAVIER-PORTE

Je m’appelle Mathilde. Arrivée dans la région il y a peu, la décision de m’engager dans le ministère pastoral est un chemin marqué par des rencontres, des témoignages et des expériences. Pendant mes études, au travers d’une année à l’association TO7 et d’une autre à l’Union Presbyterian Seminary à Richmond en Virginie, j’ai eu l’opportunité de pouvoir découvrir la réalité de l’aide sociale à la personne, mais aussi une nouvelle manière de vivre et d’approcher la foi. Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir exercer mes deux années de proposanat au sein de la paroisse de JVVC où j’ai effectué mon stage. Je continuerai à écouter et découvrir la communauté, mais aussi à entretenir le lien intergénérationnel, cher à cette paroisse. Dans l’élan d’une « Église de témoins », nous continuerons ensemble à être une Église ouverte sur le monde.

 

Montparnasse • Plaisance : MARIE-PIERRE COURNOT

Merci ! C’est le mot qui me vient à l’esprit pour résumer mon parcours. Merci à Dieu qui m’a toujours assurée de sa présence à mes côtés. Merci à ma paroisse d’origine qui m’a donné le goût de vivre ma foi en communauté. Merci à ma famille qui m’a soutenue dans le processus qui m’a conduite, il y a sept ans, à quitter mon métier pour des études de théologie. Merci à l’IPT grâce à qui j’ai découvert comment la Bible permet de cheminer à travers les grandes et petites questions de l’existence. Merci à l’EPUdF qui a entendu mon appel au ministère, merci à la Région parisienne et à la paroisse de Montparnasse Plaisance (Paris XIVe ) qui m’accueillent aujourd’hui.

 

 

Auteuil : JEAN-CHRISTOPHE ROBERT

Né à Paris, je suis marié avec Hélène et père de quatre enfants déjà adultes. Je suis pasteur de l’ERF-EPUDF depuis plus de 30 ans, en différentes paroisses de France, et maintenant à Auteuil, après 7 ans à Stockholm. Comme pasteur, je souhaite favoriser les relations humaines : c’est ce qui nourrit la prédication, et le témoignage, vers une théologie incarnée dans l’époque. J’ai été par ailleurs aumônier militaire, et en milieu hospitalier. Je suis hautboïste professionnel, mon instrument est comme un passeport qui offre accès à de nombreux publics, vers un message pastoral en Église, et bien au-delà. Durant ces années de ministère, Hélène et moi sommes témoins que Dieu est fidèle, à chaque instant de nos vies. Nous avons la conviction avec le recul d’avoir été guidés par une « main invisible ». Même quand les circonstances semblaient inattendues, nous avons été conduits dans notre témoignage. Tant de personnes rencontrées dans des circonstances si diverses, cela provoque notre reconnaissance ! Nous voici très heureux de rencontrer cette nouvelle paroisse d’Auteuil.

 

Boissy-Saint-Léger : CÉLINE  SICK-DECOIN

Dernièrement diplômée en théologie à l’IPT de Paris, je suis maintenant pasteur proposante à l’EPU de Boissy-Saint-Léger, dans le Val-de-Marne. C’est une grande joie. Avant la théologie, j’ai étudié la philosophie et les sciences du langage à Lille et à Amsterdam. Ce que j’aime le plus faire, c’est passer du temps avec les personnes qui me sont proches. Pour l’instant, en ce début de proposanat, il s’agit pour moi de découvrir un peu plus les réalités du ministère pastoral. Mariée avec Benjamin, nous élevons notre petit garçon de deux ans, et attendons notre second enfant. Individuellement et en couple, nous avons choisi de nous mettre au service du Seigneur, là où Il nous envoie, chacun dans notre appel respectif.

 

Les autres mouvements :

  • Les départs : Richard Cadoux, Claire Chaumet, Anne-Laure Danet, Paul Doré, Serge Jacquemus, Marc Pernot.
  • Les mutations internes : Béatrice Cléro-Mazire de Boulogne à l’Oratoire du Louvre – Vincens Hubac du Foyer de l’Âme à Robinson – Virginie Moyat de Poissy à Ermont-Taverny – Robert Shebeck de Villeneuve-Saint-Georges à l’Annonciation.

Sur le même thème

Pasteur et chef de maquis

Pasteur et chef de maquis

Le témoignage d'un pasteur cévenol, Laurent Olivès, qui fut, pendant la Guerre, le chef d'un maquis proche du mont Aigoual.

Un contenu proposé par LibreSens
Wilfred Monod, au service du christianisme social

Wilfred Monod, au service du christianisme social

Un hommage à un pasteur oublié dont la réflexion et les engagements restent proches des débats qui traversent aujourd'hui le protestantisme.

Un contenu proposé par Blog de la Librairie protestante
Émilienne Mboungou-Mouyabi, pionnière du pastorat féminin

Émilienne Mboungou-Mouyabi, pionnière du pastorat féminin

Première femme pasteur de l'Église Évangélique du Congo, elle a fait progresser la parole féminine à l'intérieur des dénominations protestantes.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire