MILIEU ASSOCIATIF

Soutenir les projets communautaires et monastiques

L’Association pour le soutien de communautés monastiques protestantes (ASCMP) était endormie depuis 2015. Elle vient d’être réactivée et Michel Block, pasteur à Brest, en est le nouveau président depuis début 2021.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 18 décembre 2021

Auteur : Élisabeth Renaud

La vie monastique n’est pas une spécialité protestante, si l’on en croit les avis de nombreux paroissiens qui n’ont souvent en tête que les diaconesses. Pourtant, la vie consacrée est bien présente dans les Églises au point qu’un département au sein de la Fédération protestante de France leur soit consacré.

Une association de soutien

L’aventure de l’association ASCMP débute en 1996, lorsque Daniel Bourguet, pasteur de l’Église réformée de France et professeur d’Ancien Testament à l’IPT de Montpellier, a souhaité se consacrer à une vie de prière et à l’accueil de personnes en demande d’accompagnement spirituel. Il se retire alors aux Abeillères, une propriété à l’écart de tout dans le Gard, pour y vivre un ministère d’ermite. Afin de lui garantir des moyens de subsistance, l’association ASCMP est créée. D’autres projets monastiques se sont ensuite ajoutés à cette initiative, comme le soutien à la communauté des sœurs de Pomeyrol, à la Fraternité des Veilleurs ou à l’orphelinat des sœurs de Mamré à Madagascar.

La vie contemplative attire

Avec le temps, certains projets se sont estompés et l’association a eu moins de demandes. « Il nous est apparu important de la relancer parce que, entre autres, l’orphelinat de Mamré a toujours besoin de soutien », souligne Michel Block son nouveau président, « et que nous avons aussi à cœur de soutenir des projets d’ordre contemplatif plus propices à la méditation et à la prière ». Dans une société où tout va de plus en plus vite et parfois en perte de sens, les projets d’entrer dans des ordres comme les diaconesses sont aujourd’hui sérieusement envisagés par des personnes souvent jeunes, soucieuses d’approfondir la relation vitale avec leur Dieu. Ainsi, l’association a par exemple le projet de soutenir une jeune théologienne, Émilie Escure-Delpeuch, pour reprendre la mission laissée vacante aux Abeillères suite au départ il y a un an de Daniel Bourguet pour une vie plus pleinement érémitique.

Un engagement révolutionnaire

Cet engouement répond à un besoin actuel de la société qui peut surprendre, mais que le pasteur Block explique : « Pour quelqu’un comme Jacques Ellul, la vie contemplative est révolutionnaire dans une société technicienne comme la nôtre. “Si vous voulez être révolutionnaires, il faut être contemplatifs”, disait-il. Cela nous paraît très pertinent encore aujourd’hui. On est dans le cadre d’un engagement militant au service de l’Évangile ».

À l’image de la communauté des Diaconesses de Reuilly qui prie régulièrement pour chaque ministre de la Parole dans l’exercice de sa charge, la vie contemplative ou communautaire trouve une place importante au sein de l’Église dans le cadre de sa mission. Outre la prière et l’étude, les lieux comme les Abeillères ou les communautés de sœurs ont une vocation d’accueil, de soutien, d’accompagnement des personnes et des groupes dans leur spiritualité et leur réflexion théologique. Le rythme de la vie moderne rend précieux ces accompagnements centrés sur la méditation, le sens du temps et la prière. À Versailles par exemple, l’hôtellerie a adapté ses chambres pour recevoir en priorité les personnes soucieuses de se ménager un temps de relecture de leur vie. Ce type de démarches individuelles soutenues par les communautés monastiques protestantes pourraient à terme offrir à l’ASCMP d’autres occasions de soutien.

Dans la même rubrique...

Adresse du protestantisme : Jeunesse et éducation

La Fédération protestante de France aborde toutes les semaines jusqu'à l'élection présidentielle, une nouvelle thématique au travers de l'Adresse du protestantisme.

Un contenu proposé par Chaîne vidéos – FPF

Camps d’été

Depuis déjà 35 ans, l’association Les Baladins organise des séjours de vacances pour enfants de 8 à 17 ans. Des vacances pour grandir, avec une éthique protestante.

Un contenu proposé par Réveil

Les personnes LGBTQIA+ dans les Églises

LGBTQIA+ : derrière ce sigle à rallonge, beaucoup de sensibilités réunies! Pour aborder le sujet de l’homophobie, François Choquet s’arrête sur quelques priorités concernant l’un ou l’autre groupe.

Un contenu proposé par Réveil

Écouter, c’est témoigner

En paroisse ou ailleurs, l’accompagnement d’une personne se vit souvent à travers l’écoute, un mot fourre-tout que chacun façonne à sa manière.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast