Synode de l’inspection luthérienne

C’est à Courbevoie que ce Synode régional s’est tenu les 11 et 12 novembre. Débrief.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 24 novembre 2016

Auteur : Elisabeth Hausser

Un Synode marqué par le renouvellement du Conseil, par des progrès dans le travail des paroisses, par un mieux financier et par la dynamique apportée par la venue de quatre nouveaux pasteurs.

Des initiatives locales sous forme de mutualisations facilitent l’emploi du temps des pasteurs chargés de plusieurs communautés. Cela se fait sur le terrain, en vrais témoins de l’Église.
Les finances sont stables, et même mieux puisque l’espoir d’un demi-poste pastoral supplémentaire a été voté, ce qui portera à 9 et demi le nombre de postes.
Le projet de Déclaration de foi a donné lieu à des travaux de groupes, intéressants et parfois passionnés. Mais, comme dans les paroisses réformées, on est très loin des textes proposés.

Côté espoir, la Mission Jeunesse évolue bien et la construction de l’église de Noisy-le-Grand, sur laquelle on travaille depuis trente ans, semble aujourd’hui en bonne voie. Serait-ce un symbole ?
L’élection du Conseil régional a fait venir de nouveaux conseillers à côté des pasteurs Frédéric Fournier, Stéphane Hervé et Laza Nomenjanahary.

L’élection attendue était celle du président. Le sait-on ? Le président a le même rang que l’inspecteur, il forme avec lui un binôme, obligé de s’entendre. Après Joachim Schmoll qui a assumé longtemps cette fonction, Alain Hazoumé est désigné pour prendre sa suite. Un choix très heureux : Alain est avocat, bien connu par son engagement à Noisy-le-Grand et dans l’Église unie. Il préside, entre autres, le Conseil d’administration de La Voix Protestante.

Dans la même rubrique...

Quand le chant réveille les Eglises

Le Réveil qu’a connu le protestantisme n’est pas que spirituel, il est aussi musical. Le cantique vient renforcer la prédication et son message. Par Olivier Papillon, musicologue.

Un contenu proposé par Réveil

Pourquoi les pasteurs ne sont pas élus

Dans l’Église protestante unie de France, les pasteurs sont porteurs d’une Parole qui les dépasse et se placent au bénéfice d’un projet paroissial. Le système presbytérien synodal promeut une pratique d’appel et de validation.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

L’Église a-t-elle besoin d’un DRH ?

Dans le cadre de la réflexion sur les ministères rémunérés de l’Église (les chargés de mission, responsable jeunesse…), une question se pose : L’Église a-t-elle besoin d’un DRH ?

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Pourquoi les pasteurs ne sont pas élus ?

Dans l’Église protestante unie de France, les pasteurs sont porteurs d’une Parole qui les dépasse et se placent au bénéfice d’un projet paroissial.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants