Tu me fais revivre

Tu me fais revivre

Une semaine avant Pâques se tiennent un colloque et une exposition à l’église des Billettes, à Paris. Entretien avec son pasteur, Béatrice Hollard-Beau.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 10 avril 2019

Est-ce le rôle d’une paroisse d’organiser des colloques ?

L’Église des Billettes, première église affectée au culte luthérien à Paris en 1808, au-delà d’être une paroisse, a impacté depuis l’origine, cultuellement et culturellement le Marais. C’est un tout, ensemble de vie spirituelle intérieure et méditative, ouvert à tous, qui sert de ressourcement aux habitants du quartier. Les cultes, l’art et la vie spirituelle font un seul et même mouvement. La quête de sens de la vie et l’échange y sont centraux. Aujourd’hui les gens sont très démunis et seuls dans leur souffrance. Leur offrir en ce lieu, la possibilité d’entendre comment renaître, d’entendre les expériences de ceux qui ont touché le fond et qui s’en sont sortis nous semble une mission et une responsabilité pour notre église, quelle que soit notre confession.

Comment avez-vous trouvé le thème Tu me fais revivre ? Faut-il le comprendre comme Jésus sauve ?

Quand on a su qu’on pouvait exposer dans le cloître et organiser un colloque une semaine avant Pâques, le thème de la Résurrection et revivre, nous est apparu assez spontanément. Mais le thème ne s’est pas construit directement à partir du Nouveau Testament. C’est le Psaume 138 qui a servi de fondement. « Si je marche en pleine détresse, tu me fais revivre ». Tu me relèves de ma Croix. Mais qui est ce « tu » ? Pour certains ce sera Dieu, d’autres le Christ, un ange, un homme ou une femme, ou une rencontre.

Quels sont les intervenants ?

Nous avons voulu une approche multidisciplinaire avec la présence du psychiatre Alain Mercuel, chef de service à Sainte-Anne, qui travaille avec des gens en grande précarité, du conservateur en chef au Louvre, et organiste, Philippe Malgouyres, de l’islamologue Kahina Bahloul, qui veut faire revivre l’exégèse à travers la compréhension féminine, du prêtre et homme de recherche Antoine Guggenheim, qui a fondé United Persons for Humanness, de Olivier Millet, qui saura finement revisiter revivre, tant par sa connaissance du protestantisme que par son approche philologique et poétique, du philosophe et homme de théâtre Denis Guénoun, qui a tellement exploré la pâte humaine et du théologien Elian Cuvilier. Bref, un divers ensemble d’esprits forts et généreux. La journée sera animée par Bernard Cottret, historien, homme d’écoute et membre de notre paroisse et par moi-même.

Le colloque s’adresse à quel public ?

Tous, avec ou sans culture, du plus religieux au plus athée, tout ceux qui ont fait l’expérience de toucher le fond, ou tous ceux qui veulent l’entendre. Chacun aura l’occasion de partager sa propre expérience d’avoir revécu entre 12h30 et 14h30. Nous attendons par exemple la soeur du Père Hamel assassiné en 2016.

Pourquoi combiner exposition de toiles et colloque, quel est leur lien ?

La vie de l’Esprit fait un seul et même mouvement. Par cette exposition de peinture et ce colloque, nous n’affirmons rien, nous ne faisons que questionner et chercher le sens spirituel de revivre, et attendons le dévoilement de cette question par l’Esprit au coeur des rencontres et des échanges. Cette peinture invite aussi au dévoilement de cette réponse. Elle accroit le sens biblique de la Résurrection. C’est le sens du mouvement de peinture que j’ai créé : ex-trace art qui n’existe pas sans une méditation jointe.

TU ME FAIS REVIVRE
Église des Billettes , 22, rue des Archives, Paris 4e
Entrée libre
EXPOSITION : 11 – 23 AVRIL, TLJ
Jeudi 11 avril 19h : vernissage et performance (20h)
COLLOQUE : SAMEDI 13 AVRIL 10H – 18H
SITE WEB :
https://ex-trace.art/

Sur le même thème

"Lève-toi et brille", un projet porté par les jeunes

« Lève-toi et brille », un projet porté par les jeunes

Le 30 mars à Melun, des jeunes chrétiens organisent un grand concert. Rencontre avec Laura Bensabat, jeune conseillère presbytérale de l’Église protestante unie de la Vallée de l’Orge.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris
Prier avec Taizé

Prier avec Taizé

À l’Église de La Rencontre, le 3e jeudi de chaque mois, à 20h, est organisée une prière dans l’esprit de Taizé. Le pasteur Laurent Schlumberger a répondu à nos questions.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris
En chemin vers l'unité par la voie de la beauté

En chemin vers l’unité par la voie de la beauté

Du 11 au 13 janvier se tient la septième édition du Festival du beau sur le thème "Bienheureux les artisans de paix".

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

Bel été avec les médias protestants !