Un nouveau délégué régional pour Théovie

Le pasteur Simon Wiblé vient de prendre la responsabilité de la communication de Théovie pour la Région parisienne.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 17 février 2018

Auteur : Denise Cousty

Sa mission est de faire connaitre cet outil de formation original, moins « académique » que les cours dispensés par l’Institut protestant de théologie.

Théovie est une formation biblique et théologique à distance. Elle est gratuite, non diplômante, composée de modules bibliques accessibles sur Internet (www.theovie.org). Elle développe des pédagogies originales, basées sur l’interactivité. Elle fournit un parcours de réflexion, afin de répondre à une quête spirituelle, à édifier sa foi personnelle et à pouvoir en témoigner. Cette formation s’adresse principalement à des personnes engagées dans les paroisses, comme les prédicateurs laïques et les catéchètes, mais aussi les personnes désireuses d’en savoir plus afin d’approfondir leur foi. De ce fait, elle est très utile en cas d’« année sans pasteur ».
Théovie a été créé en 2001 par les pasteurs Michel Bertrand et Martine Millet. L’objectif était de répondre à un besoin pour les « éloignés de l’Église ». Ce service de l’Église protestante unie de France dépend du Conseil national. Katharina Schächl, responsable, est entourée d’un groupe d’une dizaine de personnes.

Organisation en module

Quelques modules sont particulièrement appréciés, comme 12 rencontres avec Jésus, Les femmes dans la Bible, Une nuée de témoins ou Les gros mots de la Bible. Trois nouveaux viennent de sortir cette année et sont, comme les autres modules, disponibles sur le site de Théovie : Une découverte de la lettre aux Galates, La vie dans l’évangile de Jean et Les Psaumes. En 2018, Simon Wiblé annonce la sortie du très attendu module sur le livre des Actes des apôtres.
Un module bien particulier, intitulé Et si je faisais de la théologie ?, a été réalisé en collaboration avec l’Enseignement à distance de l’Institut protestant de théologie. D’autres modules sont en lien avec des sujets de société ou d’éthique, par exemple D’où vient le mal ? ou La laïcité. Le premier chapitre de chaque sujet est en accès libre.
Le démarrage était difficile car les inscriptions étaient payantes, chacun travaillait de son côté. Certes, il faut toujours s’inscrire sur le site et indiquer les modules choisis, mais le cadre s’est assoupli et la demande d’accompagnement, de partage en direct plutôt qu’anonymement par Internet, révèle un réel besoin de réponses personnalisées par rapport aux grandes questions de la foi. Ainsi, le fonctionnement a évolué,
suite à des demandes formulées par les utilisateurs. Théovie propose, selon les régions, des groupes de réflexion et de partage, en paroisse ou sous forme de groupes de maison, en lien avec un accompagnateur, pasteur ou laïc spécialement formé dans les matières ou modules envisagés.

Utilisation en paroisse

La pasteure Florence Blondon, de la paroisse de l’Étoile, coordonne un groupe Théovie, sous forme de rencontres mensuelles au temple de l’Étoile. Les participants, une dizaine chaque fois, se retrouvent avec plaisir à l’heure du déjeuner afin d’approfondir ensemble et de manière interactive un module. Cette année, ils étudient 12 rencontres avec Jésus. Florence Blondon précise : Ce ne sont pas nécessairement des paroissiens et pas uniquement des protestants. La réflexion est stimulée par les questions que chacun se pose et auxquelles elle peut répondre.
Le succès de la formule a fini par arriver : 6 600 personnes sont actuellement inscrites. Apparaissent sans cesse des nouveaux défis, des inscriptions atypiques inattendues, par exemple celles de détenus qui, via les aumôniers, peuvent approfondir leurs connaissances bibliques et théologiques. Au final, la formule rencontre un beau succès et un intérêt certain sur des sujets extrêmement variés pour un public de tous horizons.

Sur le même thème

Théovie, la bonne idée d'activités pour la rentrée

Théovie, la bonne idée d’activités pour la rentrée

Quand sonne l’heure de la rentrée, nous sommes souvent à la recherche de contenus pour nos activités… De nouvelles pistes sont proposées avec Théovie animations bibliques jeunes et Théotop et ses ressources multimédias !

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos
Une nouvelle façon de dialoguer avec les jeunes

Une nouvelle façon de dialoguer avec les jeunes

Pour 2017, deux nouveaux outils en dialogue : ThéoTOP et Théovie Jeunes viennent renforcer la dynamique jeunesse impulsée depuis le Grand Kiff.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire