Une assemblée générale sous le signe de la refondation

Une Assemblée générale sous le signe de la refondation

L’appel à une « dynamique refondatrice » lancé en mars 2018 par le président du Défap a été entendu. C’est ce qui est apparu au matin du 30 mars, jour de l’Assemblée générale 2019.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 30 mars 2019

Lire directement l’article sur Défap

Samedi 30 mars, 9h30 : dans la chapelle du Défap, le culte d’ouverture de l’Assemblée Générale s’achève. Les délégués sont rassemblés dans un contexte particulier : un an auparavant, dans ce même lieu, le président du Service protestant de mission, Joël Dautheville, lançait un appel à une «dynamique refondatrice». Une thématique, et des réflexions plus larges sur l’activité missionnaire aujourd’hui, qui ont irrigué tous les travaux des permanents et des instances du Défap tout au long de l’année écoulée, et qui parcourent en filigrane le culte mené par David Mitrani : «La mission, n’est-ce pas de rendre visible au-dehors ce qui nous a fait passer nous-mêmes de la mort à la résurrection ?»

Le culte s’ouvre aussi, au-delà de l’AG elle-même, sur les projets et les relations du Défap aujourd’hui : l’offrande est ainsi destinée aux étudiantes de l’UPRECO, dont le Défap finance les frais d’inscription. Cette université protestante est située à Kananga, une région enclavée et délaissée de République Démocratique du Congo, loin de la capitale Kinshasa. Le culte d’ouverture de l’AG du Défap est aussi un moment d’hommage à Albertine Nzambé, décédée brutalement il y a quelques jours.  […]

Lire la suite sur Défap

Sur le même thème

« Être en mission est une grâce »

« Être en mission est une grâce »

Dans son message lu à l’ouverture de l’AG 2019 du Défap, son président, Joël Dautheville, a prolongé l’appel à une « dynamique refondatrice » lancé l’année précédente.

Un contenu proposé par Défap

La mission, une réalité d’hier ou d’aujourd’hui ?

Les missionnaires blancs ne sont plus. Reste un échange et un partage de tous envers tous. Entretien avec Jean-Luc Blanc, secrétaire général du Défap.

Un contenu proposé par Campus protestant
L'aventure du temple de Djibouti

L’aventure du temple de Djibouti

Dans son livre « Le nouveau temple protestant de Djibouti », l'architecte-théologien Nicolas Westphal revient sur près d'une décennie d'un chantier porté par de multiples partenaires, dont le Défap.

Un contenu proposé par Défap

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants