Martin Luther ne voulait pas créer une Église nouvelle. Mais devant le refus de Rome, il se résigne à une rupture qu’il n’avait pas souhaitée.

La révolte de Luther

En 1517, Luther déclenche un mouvement de Réforme en affichant ses 95 thèses contre les indulgences. Grâce à l’imprimerie, ses thèses vont circuler largement en Europe. S’appuyant sur le Nouveau Testament, il veut non seulement corriger les abus de l’Église catholique, mais aussi sa doctrine.Il veut supprimer ou corriger tout ce qui est contraire aux enseignements du Nouveau Testament. Il veut réformer profondément l’Église existante. Parce que le pape refuse de l’entendre et l’excommunie, il se résigne à une rupture qu’il n’a pas souhaitée. […]

Protestants 2017 PFP