théologie

Brandir des serpents pour soigner

Durant son long voyage en direction de la terre promise, le peuple hébreu est attaqué par des serpents venimeux.

Un contenu proposé par Esprit de liberté

Publié le 30 décembre 2020

Auteur : James Woody

Lire directement l’article sur Esprit de liberté

Le livre des Nombres, au chapitre 21, raconte comment Moïse suivit les consignes divines pour mettre en place un stratagème capable de sauver les Hébreux des morsures fatales : il fit un serpent en bronze, qu’il fixa sur une perche. Pour être sauvé, il suffisait de regarder en direction de ce serpent brandi bien haut.

J’aime bien cette façon de guérir. Le seul problème c’est que ça ne fonctionne pas. Ce n’est pas de la mauvaise volonté de la part des médecins, mais brandir le virus de la grippe, du SIDA, le bacille de Koch ou le coronavirus au bout d’une perche, cela ne soigne pas les maladies en questions. Brandir la peste ou le choléra ça ne soigne pas. Brandir la bêtise, en revanche…

Le fait d’élever des serpents, symbole de la science, ce n’est pas de la médecine, c’est de l’éducation. Montrer clairement quelque chose, c’est de la communication, c’est pédagogique, c’est éducatif, pas médical. Pourquoi communiquer ? Pour faire comme Moïse au désert : pour soigner. Pour soigner des poisons lorsqu’ils  ne sont pas des substances physiques, mais des mots, des paroles, des phrases, des idées qui blessent, qui mettent à mort.

Brandir des serpents, c’est dire très haut, très fort, la vérité. C’est dire les faits dans toute leur clarté. Seule la vérité peut prémunir des […]

Lire la suite sur Esprit de liberté

Dans la même rubrique...

Les mystères de l’Arche perdue ?

Prêch'express par Florence Blondon, pasteure à l'Eglise protestante unie de l'Etoile, à Paris.

Un contenu proposé par Église de l’Etoile

“Fouilles en Galilée”, un jeu de société axé sur la Bible

Comme les vrais jeux de société bibliques sont rares, le nouveau "Fouilles en Galilée" vaut le détour. Présentation, avec l’un des créateurs Nicolas Fouquet.

Un contenu proposé par Point-Théo

Dieu à la fois père et mère

Les traditions judéo-chrétiennes conçoivent Dieu comme un père. Mais la symbolique liée à ce mot est infiniment large : consolateur, autorité familiale, protecteur…

Un contenu proposé par Réformés

Noël quand même

Il n’y a pas de concert de Noël cette année. Pas de marché de Noël, pas de retrouvailles autour d’un verre de vin chaud, pas de grande tablée. Le cœur n'y est pas... Et si cet avent 2020 permettait de retrouver l'essentiel ?

Un contenu proposé par Christ Seul

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Esprit de liberté

« Esprit de liberté » est le blog de James Woody, pasteur de l’Eglise protestante unie de Montpellier.  Des articles, prédications et études bibliques alimentent son blog.

Derniers contenus du partenaire