La Bible en France sous les persécutions (1685-1760)

A partir de 1685, la Bible est interdite en France. Mais les anciens protestants utilisent de nombreux subterfuges pour la garder chez eux, la lire ou l’entendre prêchée.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 16 février 2018

Lire directement l’article sur Musée protestant

9 – Avant la Révocation de l’édit de Nantes, un arrêt du conseil du roi du 9 juillet 1685 ordonne à tous les libraires et imprimeurs protestants de cesser leur activité. Nombreux sont ceux qui s’exilent et rejoignent les pays protestants. Il n’est donc plus question de faire imprimer en France la Bible de Genève. Mais les Bibles sont imprimées à Genève, Amsterdam, Leyde… Sont imprimés également des écrits pour soutenir la foi protestante de ceux qui ont abjuré et […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

La multiplicité des langues : bénédiction ou malédiction ?

La nouvelle naissance par la foi fait de tous les disciples du Christ des frères et des sœurs d’une même famille. Pour autant la diversité des langues reste un défi quotidien dans les assemblées mennonites.

Un contenu proposé par Christ Seul

L’Évangile de Jean #14 – chapitre 12 : « Celui qui tient à la vie »

8 minutes pour la Bible, par Florence Blondon, pasteure à l'Eglise protestante unie de l'Etoile, à Paris.

Un contenu proposé par Église de l’Etoile

Pourquoi dit-on que Jésus est resté au tombeau trois jours et trois nuits ?

La tradition raconte que Jésus est resté trois jours et trois nuits au tombeau, bien qu’il y ait été mis le vendredi et soit ressuscité dimanche. Pourquoi ?

Un contenu proposé par Réforme

Violences conjugales, divorce et Malachie

Malachie 2 : 16 est souvent cité par des responsables d’Église lorsqu’ils insistent pour qu’une femme violentée reste dans le foyer conjugal.

Un contenu proposé par Servir ensemble

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast