Pourquoi Jésus a-t-il été crucifié ?

Pourquoi Jésus a-t-il été crucifié ?

Était-ce obligatoire ? La réponse d'un théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr

Publié le 1 septembre 2019

Lire directement l’article sur 1001questions.fr

Le sens de la mort de Jésus, sa portée et sa cause font l’objet de beaucoup de remises en question depuis des décennies. Certains ne veulent y voir qu’un acte héroïque du témoin de la vérité et de la justice, une dénonciation de la violence des hommes (Matthieu 23,31). Ou une victoire sur les puissances de mort (Apocalypse 12,10ss) qui oppriment les humains. Ou encore, une preuve d’amour total de Jésus envers nous (év. Jean 15,13)  ou d’obéissance/confiance absolue envers le Père (voir Jean 14,31, ou l’attitude de Jésus crucifié face aux moqueries et aux défis qui lui sont lancés). Liste non exhaustive.

Ces sens sont bien présents dans le Nouveau Testament, mais vous avez employé, Eric, le terme le plus important parmi les interprétations que donne l’Ecriture de la mort de Jésus : « sacrifice ». Le fait que son sang a été répandu pour effacer nos fautes (idée de substitution), comme, symboliquement, le sang de l’animal répandu sur l’autel, effaçait les souillures (Lév 17,11).  Jésus est bien le serviteur fidèle annoncé par Esaïe : « la sanction, gage de paix pour nous, était sur […]

Lire la suite sur 1001questions.fr

Sur le même thème

Quelle est la nature des corps de résurrection ?

Quelle est la nature des corps de résurrection ?

Celui du Christ semble physique... La réponse d'un théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr
La colère est-elle un péché ?

La colère est-elle un péché ?

Peut-on être un chrétien en colère ? La réponse d'un théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr
Comment les protestants comprennent-ils la crucifixion ?

Comment les protestants comprennent-ils la crucifixion ?

S'agit-il d'une expiation substitutive pénale ? La réponse d'une théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr