Une cène, plusieurs sens

Communion, eucharistie, repas du Seigneur... Plusieurs mots coexistent pour désigner la cène, aidant, chacun à leur manière, à comprendre et à vivre les différentes significations de ce sacrement.

Un contenu proposé par Christ Seul

Publié le 18 juillet 2018

Auteur : Janie Blough

Lire directement l’article sur Christ Seul

Au centre du culte chrétien se trouvent le souvenir et la reconstitution de la façon dont Dieu en Jésus nous libère de l’esclavage et nous incorpore dans son Royaume. Cette histoire du salut est remémorée au moment de la cène depuis les origines de l’église. Le partage du pain, signe du corps du Christ, et du vin, signe de la nouvelle alliance en son sang, est un acte institué par le Seigneur lui-même.

La cène rappelle l’œuvre de rédemption et le salut opéré par Dieu en Jésus-Christ, l’Agneau de Dieu. Par son acte de rédemption à travers la croix et la résurrection, Jésus donne un nouveau sens au repas de la Pâque juive. Il introduit ses disciples dans un nouvel exode hors de l’esclavage du péché et du mal.

Dans la théologie des premiers anabaptistes, la célébration de la cène est fondamentale pour renouveler l’alliance baptismale avec Dieu et les autres membres de l’église. Elle définit et façonne la vie des chrétiens en tant qu’individus et en tant que communauté. La manière dont les croyants comprennent et vivent la signification de cet acte dans leur vie individuelle et collective reflète la nature de leurs relations avec Dieu et les uns avec les autres. La cène n’est pas seulement le souvenir de la mort du Christ, mais aussi un repas de guérison, de rémission des péchés, de renouvellement et de transformation. […]

Lire la suite sur Christ Seul

Sur le même thème

Où est le christ dans la cène ?

Où est le christ dans la cène ?

On pourrait être tenté par une réponse "strictement mennonite", pourtant cette question semble appeler plusieurs réponses. Explications.

Un contenu proposé par
Quand la cène vient à vous

Quand la cène vient à vous

Certaines paroisses réformées proposent la cène à domicile. Une pratique qui permet aux personnes dans l’incapacité de se déplacer de communier avec la communauté.

Un contenu proposé par Protestinfo
La Cène, quézaco ?

La Cène, quézaco ?

Une des différences principales entre catholiques et protestants réside dans ce que les uns nomment « l’eucharistie » et ce que les autres appellent « la Sainte-Cène ou Cène ».

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christ Seul

Christ Seul est le mensuel des Églises évangéliques mennonites de France, issues de la Réforme radicale du 16e siècle. Les Églises mennonites appartiennent à la famille des Églises protestantes. Elles sont apparues en même temps que la Réforme de Luther, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Alsace et en Suisse, au début du 16e siècle.

Derniers contenus du partenaire