entraide

5 manières d’être solidaire à Noël

Les fêtes sont des occasions joyeuses de retrouvailles et de plaisirs partagés. Mais pour certains, elles accentuent encore plus une situation de solitude ou de précarité. Pourtant, on peut se réjouir tout en pensant aussi aux autres.  

Un contenu proposé par Inspirations

Publié le 6 décembre 2021

Auteur : Laurence Roux-Fouillet

En France, selon la Fondation de France, une personne sur dix souffre d’isolement et de solitude. Une réalité qui s’impose encore plus durement dans les périodes de rassemblements familiaux, lorsque l’esprit de la fête est dans toutes les vitrines, dans les cœurs ou sur les tables. Si on ne peut pas complètement changer ces situations d’exclusion, on peut participer à remettre un peu de chaleur et d’humanité au cœur de l’hiver. Voici 5 manières de témoigner de sa générosité.

1 – Faire un don
C’est classique, mais c’est encore ce qu’il y a de plus efficace, avec un minimum d’effort. Grâce à ces fonds, les associations spécialisées financent leurs programmes et actions au plus près de leurs besoins et avec des frais de fonctionnement optimisés. Ces dons ouvrent droit à une réduction d’impôts, à la hauteur de 60 à 75% de leur montant, dans certaines conditions.
Les associations d’aide aux plus démunis qui peuvent les recevoir ne manquent pas : Restos du Cœur, Secours populaire, Armée du Salut, Fédération des entraides protestantes, Médecins sans frontière, Croix rouge…

2 – Réaliser une boîte de Noël solidaire
« Inventées » en 2020 – encore une création positive du Covid – les boîtes-cadeau solidaires reviennent en force cette année pour les fêtes. Chacun peut en constituer une (ou la faire en famille) et la déposer dans un point de collecte pour qu’elle soit remise à ceux qui en ont besoin. Dans une simple boîte à chaussures on met un accessoire chaud propre et en bon état (bonnet, gants, écharpes, chaussettes…), un produit de soin ou de beauté (savon, shampoing, rasoir, dentifrice, parfum…), quelque chose de bon (gâteaux secs, chocolats, bonbons…), un « loisir » (un livre, une BD, un jeu de carte, un puzzle…) et une attention personnelle (une carte, un petit mot, un poème, un dessin…). Et on emballe le tout ! On peut faire une boîte plus masculine, féminine, destinée à un enfant ou mixte (il faut le préciser dessus).
Il y a de nombreux points de collecte chez des commerçants, dans les centres communaux d’action sociale ou auprès d’associations comme la Croix rouge.

3 – Emballer des cadeaux
Voilà une manière simple d’aider les associations à collecter de l’argent en cette période, en donnant un peu de son temps. A la sortie d’une grande enseigne, rejoignez une équipe de bénévoles qui réalisent des paquets-cadeaux, moyennant une participation à la libre appréciation de l’acheteur. Bonne ambiance garantie ! Vous n’êtes pas très doué de vos dix doigts ? Voici un tutoriel pour réviser.

4 – Être visiteur d’un soir
Proposez-vous pour visiter une personne isolée le 24 ou le 25 – ou le 31, remettre un cadeau, partager un petit moment de convivialité et échanger, à leur domicile ou en institution. Vous avez peur de ne pas savoir quoi dire ? Les associations spécialisées, comme les Petits frères des pauvres, vous conseillent et vous guident. On peut aussi se joindre à une équipe de maraude, qui se déplace auprès de ceux qui sont dans la rue, pour distribuer nourriture ou matériel de première nécessité, et un peu de chaleur et de contact humains.

5 – S’inscrire à un réveillon solidaire
Cette fois, il s’agit de s’associer à un réveillon collectif (le 24 ou le 31) et d’aider selon ses capacités : faire la cuisine, le service, encadrer, animer une table, aider aux déplacements… La joie et la bonne humeur sont toujours au rendez-vous autour d’un moment festif qui fait oublier pour un temps les vicissitudes que certains traversent.

Comment faire 

La plupart des associations ont des services dédiés au bénévolat, pour les identifier il suffit de consulter leur site. Si l’on veut s’engager personnellement, le conseil et l’encadrement par des professionnels de l’accueil et de l’accompagnement de personnes en difficultés est indispensable, car la bonne volonté ne suffit pas.
La Fondation de France recueille les dons qui soutiennent les réveillons de la solidarité, une opération qui permet à 25 000 personnes de ne pas être seules chaque année, et ce depuis 15 ans .

Dons-legs.com recense les associations d’aide aux sans-abris habilitées à recevoir ce type de fonds.
Le site tousbenevoles.org recense les misions 2021 pour un Noël solidaire, selon leur localisation ; tout comme le moteur de recherche de France bénévolat, l’un des mastodontes du secteur ou Actions solidaires, qui recense les actions organisées dans un certain périmètre géographique.

Vous pourriez aimer aussi

Les bienfaits de la chaleur

Le thermomètre descend ? C’est le moment de se glisser sous un plaid ou dans un bain chaud. Et c’est tant mieux, car la chaleur fait du bien à notre corps comme à notre esprit.

Un contenu proposé par Inspirations

Noël : offrir de la seconde main

Les fêtes font partie des périodes qui enregistrent des records d’achats. Cette année, peut-on encore se permettre de consommer ainsi à outrance ? Mais offrir un cadeau d’occasion, est-ce que ça se fait ?

Un contenu proposé par Inspirations

L’appropriation de cause, nouveau mode d’engagement

La défense des grandes causes n’est plus limitée aux militants. Chacun, à sa manière, peut s’engager facilement pour une cause qui lui tient à cœur, et quasiment sans bouger de chez soi.

Un contenu proposé par Inspirations

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Inspirations

Inspirations est un blog qui respire l’air du temps, pour mettre de la bonne humeur, de la légèreté et du mieux-être dans la vie de tous les jours. Il a les pieds sur terre et la tête dans les étoiles et collecte expériences, conseils, réflexions et bonnes idées, avec un supplément d’âme. Quête de soi et quête de sens y sont indissociables. Un souffle de bien-être et de mieux-vivre au quotidien.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast Les dossiers thématiques de Regards protestants