L’échec n’est pas une fatalité
Entretien

L’échec n’est pas une fatalité

Claude Grandjean, ancien chef d’entreprise, a publié «L’échec, premier pas vers la réussite» aux Editions Farel. Interview.

Un contenu proposé par Quart d'heure pour l'essentiel

Publié le 5 mai 2020

Auteur : Sandrine Roulet

Lire directement l’article sur Quart d'heure pour l'essentiel

Quels sont les effets de l’échec sur une personne?

L’échec est une blessure qu’il convient de ne pas minimiser. Selon notre tempérament, il peut être vécu très différemment, mais c’est une expérience que nous devrons apprendre à surmonter. Je pense qu’échouer est d’abord une frustration. On imagine un projet, on s’investit, on compte atteindre un résultat et au final, rien ne se passe comme prévu. C’est humiliant. Mais à ce stade, il n’y a rien de dramatique. Pour certaines personnes qui se sont peut-être surinvesties, il y a le risque d’une perte d’estime de soi. Mais les échecs répétés peuvent être considérés comme un désastre existentiel et conduire certains à songer à mettre fin à leurs jours.

A contrario, l’échec peut-être une aubaine. Je peux l’envisager comme Henri Ford et me dire: «L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente.» Il faut le considérer comme une seconde chance. Cela devrait nous stimuler et nous motiver. L’échec peut devenir utile et formateur si nous savons en tirer profit. Il n’y a pas de fatalité à l’échec.

En quoi l’échec peut-il être un pas vers la réussite?

Encore faudrait-il s’entendre sur ce qu’est la réussite! Il n’est pas nécessaire d’échouer pour réussir, même si, bien souvent, c’est dans cet ordre que les choses se déroulent. Si j’ai appris à […]

Lire la suite sur Quart d'heure pour l'essentiel

Vous pourriez aimer aussi

Kim Phuc : « Le pardon m’a permis de survivre »

Kim Phuc : « Le pardon m’a permis de survivre »

Victime des bombardements au Napalm durant la Guerre du Vietnam, Kim Phuc parcourt désormais le monde pour promouvoir le pardon et la réconciliation.

Un contenu proposé par Quart d’heure pour l’essentiel
Avant que le soleil s’obscurcisse

Avant que le soleil s’obscurcisse

Comment Claude Grandjean a-t-il vécu les événements de Mai 1968 ? Que lui inspire aujourd’hui l’évolution de la société ? Réflexions d’un papy-boomer.

Un contenu proposé par Éditions Farel
L’échec : premier pas vers la réussite...

L’échec : premier pas vers la réussite…

L’échec serait-il une malédiction ? La réussite serait-elle, seule, le signe d’une bénédiction méritée ? Eléments de réponse dans le livre de Claude Grandjean.

Un contenu proposé par Éditions Farel

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Quart d’heure pour l’essentiel

Tabloïd diffusé à grande échelle en Suisse romande et en France. Lancé en 2006 à l’occasion du Mondial de football, il propose un lieu de dialogue sur des questions existentielles autour d’événements tels un événement sportif d’envergure internationale ou une fête chrétienne.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram