Vu de ma fenêtre...

Vu de ma fenêtre…

Quel regard jetons-nous sur le monde qui nous entoure ? Je suis touché, pour ma part, par ce que j’entends, à l’occasion, dans cette poésie urbaine qu’on appelle le slam.

Un contenu proposé par Christ Seul

Publié le 2 février 2016

Auteur : Frédéric de Coninck

Lire directement l’article sur Christ Seul

Un des « slameurs » les plus connus, Grand Corps Malade, a écrit un texte qui s’appelle : « Vu de ma fenêtre ». Il y raconte ce qu’il voit depuis un logement dans une cité. Le tableau n’a rien d’idyllique. J’en cite quelques extraits :

« Y’a des petits qui font du skate, ça fait un bruit, t’as mal à la tête […]. Je suis aux premières loges pour les arrachages de portables, j’ai une vue très stratégique. […] Vu de ma fenêtre, celui que je vois le plus souvent, c’est Ludo, il est gentil mais quand tu le croises, c’est pas forcément un cadeau […]. C’est le mec qu’on appelle la cerise sur le ghetto ».

Il y a, pourtant, beaucoup de chaleur dans ce regard. On devine, au travers des mots que l’on lit, un monde en plein mouvement. Et tout n’y est pas négatif. […]

Lire la suite sur Christ Seul

Dans la même rubrique...

Non à l’insatisfaction !

Quand je prends l’avion par temps pluvieux, je suis surprise, en prenant de l’altitude, de découvrir un ciel lumineux au-dessus des nuages. De la même manière, l’insatisfaction qui amasse de gros nuages au-dessus de nos têtes nous empêche de voir la clarté du soleil et nous prive de joie.

Un contenu proposé par SpirituElles

Est-il possible de n’être jamais frustré ?

Découvrez l'édito du numéro de mai 2022 de Croire et Vivre, dont le dossier de Une est "Bien vivre avec ses frustrations".

Un contenu proposé par Croire et vivre

Entre besoin et satisfaction, mon cœur balance

Faire la distinction entre ce qui nous est absolument nécessaire et ce que nous désirons peut être un exercice compliqué. Comment trouver le contentement lorsque nos besoins restent inassouvis ? Perspectives.

Un contenu proposé par SpirituElles

Cette violence en moi

Enfant, j’ai découvert que la colère pouvait être passablement violente : quand mon papa ou mes frères s'emportaient, il y avait souvent des cris et des objets cassés. Je trouvais ces réactions démesurées car mes colères n'allaient jamais aussi loin... Et puis un jour, j’ai compris.

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christ Seul

Christ Seul est le mensuel des Églises évangéliques mennonites de France, issues de la Réforme radicale du 16e siècle. Les Églises mennonites appartiennent à la famille des Églises protestantes. Elles sont apparues en même temps que la Réforme de Luther, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Alsace et en Suisse, au début du 16e siècle.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast