Blaise Pascal (1623-1662)

Blaise Pascal, mathématicien et philosophe, a vécu dans la proximité du jansénisme. Il reçoit une remarquable éducation et montre d’exceptionnels talents. Portrait !

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 29 avril 2016

Lire directement l’article sur Musée protestant

Blaise Pascal, une figure qui interpelle les protestants

Né à Clermont-Ferrand en 1623, Blaise Pascal perd sa mère un an après la naissance de sa sœur Jacqueline. Son père, un juriste, mais aussi un latiniste et un scientifique, fut son principal professeur. Après son veuvage, il était venu s’établir à Paris, puis à Rouen, une ville pleine d’effervescence intellectuelle, où l’on pouvait rencontrer Pierre Corneille (1606-1684) et Jean du Vergier de Hauranne, abbé de Saint-Cyran (1581-1643). Le premier n’étant en rien janséniste, mais croisait volontiers le fer avec le second.

La position de son père place d’emblée Pascal dans un environnement de mouvance janséniste intense. Dans ce cadre, il reçoit une remarquable éducation et montre d’exceptionnels talents qui lui font très tôt partager des questions posées dans les milieux jansénistes. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Cherchez d’abord, étude musicale en 2 actes (5)

Grâce à l’analyse d’œuvres musicales du XXe siècle, différentes pistes de réflexion pour chercher la Question.

Un contenu proposé par Pensées d’un musicophile

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment "Stripped" de Yaron Shany, "Kajillionaire" de Miranda July et s'entretient avec Maria de Medeiros.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Cherchez d’abord, étude musicale en 2 actes (6)

Grâce à l’analyse d’œuvres musicales du XXe siècle, différentes pistes de réflexion pour chercher la Question.

Un contenu proposé par Pensées d’un musicophile

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment "Drunk" de Thomas Vinterberg, "A dark dark man" de Adilkan Yerdanov et s'entretient avec Virginie Efira pour le film "Adieu les cons".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram