#Cannes2018 - Le Jury œcuménique, un regard différent

#Cannes2018 – Le Jury œcuménique, un regard différent

Dernier jour de projection pour le Jury œcuménique en ce vendredi, avec encore trois films en compétition. Rien n’est donc encore joué pour le palmarès…

Un contenu proposé par ArtSpi'in

Publié le 18 mai 2018

Auteur : Jean-Luc Gadreau

C’est d’ailleurs demain, samedi matin, que le Jury se retrouvera une dernière fois pour échanger à nouveau autour des vingt et un films de la sélection officielle et finalement faire son choix. Rendez-vous ensuite à 16h00 précise pour la cérémonie de remise du prix du Jury œcuménique, conjointement avec celui du Jury de la presse internationale (FIPRESCI), dans le salon des ambassadeurs au cœur du Palais des Festivals.

Avant cette dernière délibération et l’annonce du prix, nous aimerions ici rappeler certaines spécificités dans les critères de choix du prix.

Le Jury œcuménique propose, en effet, un regard particulier sur les films. Il distingue des œuvres de qualité artistique qui sont des témoignages sur ce que le cinéma peut révéler de la profondeur de l’homme et de la complexité du monde. Il attire aussi l’attention sur des œuvres aux qualités humaines qui touchent à la dimension spirituelle de notre existence, telles que justice, dignité de tout être humain, respect de l’environnement, paix, solidarité, réconciliation… Dans ses choix, le Jury œcuménique montre une grande ouverture aux diversités culturelles, sociales ou religieuses.

Très précisément, les critères du Jury œcuménique peuvent être énoncés ainsi :

1. Grande qualité artistique 
Le Jury tient compte du talent artistique, de la maîtrise technique du réalisateur et de son équipe. Les questions abordées et la narration doivent être exprimées à travers une création adaptée, convaincante et originale.

2. Message de l’Évangile
Le Jury encourage les films qui expriment des qualités humaines positives, sensibilisent aux dimensions spirituelles de la vie, illustrent les valeurs de l’Evangile ou interpellent nos choix et nos sociétés.

3. Responsabilité chrétienne
Le jury accorde une attention particulière aux sujets qui relèvent de la responsabilité chrétienne, il récompense les films aux valeurs telles que :

  • respect de la dignité humaine et des droits de l’homme
  • solidarité  avec les minorités, les opprimés
  • soutien aux processus de libération, justice, paix, réconciliation
  • sauvegarde de la création et de l’environnement

4. Dimension universelle
Le Jury prime des films qui ont un impact universel, sont le reflet d’une culture particulière et permettent au public de connaître et respecter les images et la langue de cette culture.

5. Défis et espérances
Le jury choisit des films qui pourront être utilisés dans des ciné-clubs et groupes de discussion en vue de mieux comprendre et partager les défis et les espérances du monde contemporain.

Depuis 1974, le Jury œcuménique a attribué 46 prix et 56 mentions spéciales. Rappelons ici les cinq derniers prix :

  • 2017 Hikari (Vers la Lumière/Radiance) de Naomi Kawase
  • 2016 Juste la fin du monde de Xavier Dolan
  • 2015 Mia Madre de Nanni Moretti
  • 2014 Timbuktu d’Abderrahmane Sissako
  • 2013 Le Passé (The Past) d’Asghar Farhadi

Découvrez d’autres contenus sur le Festival de Cannes sur le blog ArtSpi’in

Sur le même thème

Jury œcuménique : 6 questions à Pierre-Auguste Henry

Jury œcuménique : 6 questions à Pierre-Auguste Henry

Festivalier régulier aux côtés du Jury Œcuménique, Pierre-Auguste Henry a également été juré au festival Lumières d’Afrique de Besançon et au festival du Film de Cottbus.

Un contenu proposé par ArtSpi’in
Jury œcuménique : 6 questions à Inês Mendes Gil

Jury œcuménique : 6 questions à Inês Mendes Gil

Inês Mendes Gil est la présidente du Jury œcuménique au Festival de Cannes 2018. Nous vous proposons ici un portrait composé d'une courte biographie et d'une interview.

Un contenu proposé par ArtSpi’in
#Cannes2018 - Le Jury œcuménique est dans la place !

#Cannes2018 – Le Jury œcuménique est dans la place !

Après s’être retrouvé lundi soir autour d’un bon repas pour faire connaissance, échanger et créer du lien, le Jury œcuménique a pleinement commencé son travail.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

ArtSpi’in

Cinéma, culture, sport, spiritualité, société, Internet… Autant de sujets de prédilection du blog de Jean-Luc Gadreau, ArtSpi’in. Jean-Luc Gadreau est pasteur, mais aussi musicien, auteur, membre du jury œcuménique du cinéma, ambassadeur du SEL, directeur de l’EBCAM (École Baptiste de Communication, Arts, Multimédia) et supporter du PSG.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !