Composer pour la Réforme au XVIe siècle

Composer pour la Réforme au XVIe siècle

Portrait de cinq compositeurs français qui, au XVIe siècle, se sont engagés dans l’écriture de la musique des psaumes et chorals, qui accompagnera les protestants jusqu’à nos jours.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Publié le 9 mars 2014

Auteur : Alain Bonnard

Lire directement l’article sur Évangile et liberté

Calvin accordait une importance spirituelle à la musique, si elle renonçait aux «fringots et fredons de la Papisterie». Il rêvait d’une musique simple, pouvant être chantée par tous et en tous lieux, du temple à la maison. Ses consignes ne furent pas toujours suivies à la lettre par les musiciens protestants, car le XVIe siècle fut – surtout dans sa seconde moitié – une époque de riche foisonnement musical, qui marqua l’apogée de la polyphonie et son déclin naissant.

En France, dans ce siècle en ébullition, la Réforme calviniste fut représentée par cinq compositeurs, dont on trouve plus facilement aujourd’hui les noms dans les dictionnaires que sur les programmes de concerts.

Leur musique fut très majoritairement vocale ; en l’écoutant, on pense à ce que dira le grand poète de la Réforme, Agrippa d’Aubigné : «Tels vers de peu de grâce à les lire et prononcer en ont beaucoup à être chantés.»

Eustorg de Beaulieu

Né vers 1495 à Beaulieu-sur-Ménoire, dans le Périgord, il fut organiste à Lectoure en 1522, puis à Tulle, et fut ordonné prêtre en 1529. Il se convertit au protestantisme et devint pasteur dans le canton de Vaud. On connaît de lui un recueil intitulé ChrestienneResjouyssance publié en 1546, ainsi que trois chansons profanes. C’était aussi un poète qui laissa six Blasons du corps féminin. Il mourut en 1552 à Bâle où il enseignait la musique.

Loys Bourgeois

Cet ami de Calvin était né à Paris vers 1510, bien que certains avancent la date de 1528. Il vécut seize ans à Genève où il adapta des musiques aux Psaumes de C. Marot et Th. de Bèze. Le Psautier de Genève, publié en 1562, contient 125 mélodies. Sur ce nombre, 85 furent composées par Bourgeois lui-même, les autres l’étant par son disciple «Maître Pierre».

De retour à Paris vers 1558, Bourgeois publia un recueil de 83 psaumes à 4,5 et 6 voix, et une sorte de solfège intitulé Le Droict chemin de Musique (1561).On ignore la date de sa mort.

Claude Goudimel

Il serait né à Besançon, vers 1520. D’autres (Paul Arma: Dictionnaire de musique) le font naître en Avignon! C’est dire si l’on sait peu de choses de sa jeunesse. On suppose qu’il a pu être l’élève de Josquin des Prés.

À partir de 1549, on le trouve à Paris associé à l’éditeur N. du Chemin avec lequel il publie des chansons polyphoniques. Plus tard, on le rencontre à Metz, dans l’entourage du Maréchal de Vieilleville favorable aux protestants, où il fréquente les huguenots et commence à composer sur les psaumes traduits par Clément Marot et Théodore de Bèze. Il envisagera même de les mettre intégralement en musique. Sans doute connaît-il Ronsard, dont il met en musique plusieurs poèmes. […]

Lire la suite sur Évangile et liberté

Dans la même rubrique...

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat s'entretient Chad Chenouga réalisateur du documentaire « 3 vies de cinéma » avec Bertrand Tavernier, Bertrand Blier et Patrice Leconte.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

« Le dernier vainqueur »

Le 6ème et dernier tome de la correspondance de guerre d’Henri Nick.

Un contenu proposé par Éditions Ampelos

Drunk… jusqu’à la lie !

Ce film danois propose l’une des représentations les plus authentiques de la toxicomanie vue à l’écran, en le construisant sur un fil narratif extrêmement tendu entre comédie et tragédie.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Les racines théologiques du mouvement Black Lives Matter

Livre de Henry Mottu sur James H. Cone, très peu connu du public francophone et figure emblématique de "la théologie noire" qui "invite globalement à repenser le rapport entre particularité et universalité."

Un contenu proposé par Blog de la Librairie protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Évangile et liberté

Évangile et liberté est le mensuel francophone du Protestantisme libéral. Chaque mois Évangile et liberté propose des textes de réflexion et de spiritualité. Ses pages veulent interroger la foi chrétienne dans ses contenus et ses expressions.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast