Des hommes qui lisent

Des hommes qui lisent

Edouard Philippe est fétichiste. Pour lui, les livres sont sacrés. Il ne les prête, ni ne les jette. Il ne les pose pas sur la tranche.

Un contenu proposé par Esprit de liberté

Publié le 30 novembre 2017

Auteur : James Woody

Lire directement l’article sur Esprit de liberté

Pour autant, son amour des livres n’a rien d’une adoration stérile, une sorte de superstition qui consisterait à accumuler les ouvrages dans le fol espoir de devenir un être cultivé par la seule possession de l’objet totem.

Des hommes qui lisent est avant tout un récit par lequel il exprime sa reconnaissance envers ses parents qui lui ont donné le goût de la lecture, ce qui est bien autre chose que le goût des livres. Ses parents voulaient qu’il aime lire. Ce désir est accompli. Et ce récit est une manière de les en remercier, eux et tous ceux qui ont pris une part significative dans son éveil. Edouard Philippe raconte ce que son histoire personnelle doit à la lecture comme d’autres diraient ce que leur vie doit à Dieu. Il y a quelque chose de l’entrée en religion dans la passion qu’il voue à la lecture. Et sa foi est communicative. Comment ne pas avoir envie de consacrer plus de temps à la lecture après avoir lu son plaidoyer ?

La lecture plutôt que les livres. Cela se manifeste à travers la présentation que fait Edouard Philippe du projet qu’il a mené au Havre quand il en était maire. Comment faire aimer la lecture ? Certains auraient misé […]

Lire la suite sur Esprit de liberté

Dans la même rubrique...

Du groupe Aliose au théâtre et… Calvin !

Le musicien professionnel Xavier Michel est un touche-à-tout qui a publié un livre sur la réglementation du théâtre à Genève entre Calvin et Rousseau.

Un contenu proposé par Réformés
L'alliance contre nature

L’alliance contre nature

Cet essai articule des données de l’actualité avec l’histoire des religions et les fondamentaux du christianisme. Il déroule ainsi la généalogie du populisme.

Un contenu proposé par Éditions Empreinte temps présent

Amanda, un film lumineux

Mikhaël Hers est le cinéaste de « la vie d’après », celle où le quotidien a volé en éclat et qu'il faut par petites touches reconstruire. Avec Vincent Lacoste comme on ne l'avait encore jamais vu.

Un contenu proposé par Pro-Fil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Esprit de liberté

« Esprit de liberté » est le blog de James Woody, pasteur de l’Eglise protestante unie de Montpellier.  Des articles, prédications et études bibliques alimentent son blog.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !