éducation

Ferdinand Buisson (1841-1932)

Ferdinand Buisson. Qui est-il ? Il revient en France à l'aube de la IIIe république et est l'inspirateur des lois scolaires de Jules Ferry. Il accède aux plus hauts postes et reçoit le Nobel de la Paix en 1927.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 6 novembre 2020

Lire directement l’article sur Musée protestant

Agrégé de philosophie en 1868, il refuse de prêter serment à l’Empire et s’exile en Suisse comme professeur à l’Académie de Neuchâtel. Issu d’un milieu protestant revivaliste, il évolue vers le christianisme libéral et fonde l’Union du christianisme libéral qui prônait un Évangile « sans dogmes, sans miracles et sans prêtres ». Il demande que l’enseignement de l’histoire sainte soit mis en dehors du programme des écoles primaires, et soit remplacé par une histoire de l’humanité.

Dès l’instauration de la IIIe république, il revient en France. Il participe aux activités sociales et prend la direction de l’orphelinat du 17ème arrondissement, premier orphelinat laïque. Il est nommé en 1871 Inspecteur de l’enseignement primaire à Paris […]

Lire la suite sur Musée protestant

Vous pourriez aimer aussi

Ferdinand Buisson

Ferdinand Buisson, le père de l’école laïque

Un portrait du protestant libéral Ferdinand Buisson (1841-1932) par l'historien Patrick Cabanel.

Un contenu proposé par Labor et Fides

La loi de 1905

Alors que le débat sur la laïcité suscite actuellement de nombreuses tensions, retour sur la loi de 1905, qui instaure en France la séparation des Églises et de l’État. Cette loi établit et définit la laïcité en France.

Un contenu proposé par Musée protestant
Les 7 laïcités françaises

Les 7 laïcités françaises

Encore un livre sur la laïcité de Jean Baubérot ? On craignait la répétition, mais la mise au point est salutaire.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram