Haviland, une famille de porcelainiers

A l'occasion des Journées européennes des métiers d'art, les 1er, 2 et 3 avril, retour sur le parcours de la famille Haviland, dont un certain William, "Quaker" en Amérique...

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 1 avril 2016

Auteur : Laurens d'Albis

Lire directement l’article sur Musée protestant

La famille Haviland a acquis une position prédominante, pendant près d’un siècle, dans l’industrie de la porcelaine. Son succès réside dans l’alliance entre la maîtrise du processus industriel et sa proximité avec les artistes les plus imaginatifs de l’époque.

David Haviland réussit en trente ans à transmettre à ses descendants un outil industriel de premier plan et une part importante du marché des États-Unis.

Les Haviland appartiennent à une très ancienne famille établie dans le Cotentin lors des invasions normandes et dont une branche anglaise existe toujours. Au début du XVIIe siècle un William émigre en Amérique, on le retrouve à Providence en 1648. Il a rejoint la colonie « Quaker ». Après six générations de colons, un certain David, né en 1814, exploite, avec son frère ainé, un magasin de marchandises diverses, parmi lesquelles de la vaisselle anglaise, situé 47 John St. (près de Wall St.) à New York. Cette petite entreprise commerciale deviendra la société Haviland Brothers en 1852 quand d’autres membres de la famille les rejoindront.

Vers la fin des années 1830, la crise économique sévit en Amérique et c’est sans doute pour essayer de se diversifier en important de la porcelaine dure, marchandise nouvelle peu connue en Amérique, que David décide d’émigrer en France avec femme et enfant. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

La Cène de Léonard de Vinci, un sujet de réinterprétation idéal

La représentation du dernier repas du Christ par Léonard de Vinci fait partie de ces visuels que tout le monde ou presque reconnaît instantanément.

Un contenu proposé par Réformés

« Le Choeur des femmes »

Emmanuelle Klein reçoit Aude Mermilliod pour sa adaptation magistrale du roman de Martin Winckler.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

En toute conscience

"Bande dessinée en fugue", une chronique de Thierry Saint-Solieux, au micro de Fabrice Henriot.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

Les chrétiens pourraient changer le monde

Texte des six conférences de Carême données par le pasteur Samuel Amédro entre février et mars 2021 sur France Culture.

Un contenu proposé par Éditions Olivétan

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants