Macron Ricoeur

La mémoire, l’histoire, l’oubli

Pourquoi l’œuvre du philosophe et théologien protestant renommé, Paul Ricœur, a connu un regain d’intérêt avec l’élection à la présidence de la République d’Emmanuel Macron ?

Un contenu proposé par Blog de la Librairie protestante

Publié le 27 décembre 2017

Lire directement l’article sur Blog de la Librairie protestante

L’œuvre du grand philosophe Paul Ricœur (1913-2005), par ailleurs théologien protestant renommé, a connu un regain d’intérêt avec l’élection à la présidence de la République d’Emmanuel Macron, qui a été quelques mois son assistant.

La dernière grande œuvre de Ricœur « La mémoire, l’histoire, l’oubli », publiée en septembre 2000, est justement celle à laquelle Emmanuel Macron a contribué, ainsi que le philosophe l’indique dans son avertissement où il le remercie.

Cette somme considérable traite par ailleurs de questions d’actualité où le nouveau Président de la République ne manquera pas de trouver une source d’inspiration, notamment concernant sa démarche mémorielle très active depuis son installation à l’Elysée.

Au-delà de la question de la mémoire, […]

Lire la suite sur Blog de la Librairie protestante

Dans la même rubrique...

Flaubert, corps et âme

Gustave Flaubert est né voici deux cents ans ; l’occasion de célébrer cet immense créateur de langage.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Réouverture de l’Abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer

Entretien avec Yohann Abiven directeur de L'Abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer, à l'occasion de sa réouverture le 9 juin. Quelles sont les propositions pour cette saison estivale : animations, expositions, conférences...

Un contenu proposé par Radio Parole de Vie

Tatouage et protestantisme font-ils bon ménage ?

Le tatouage se démocratise. Comme tout phénomène de société, il interroge le protestantisme, notamment dans la façon dont il reçoit les prescriptions de l’Ancien Testament.

Un contenu proposé par Réforme

Jan Hus (1369-1415) et les guerres hussites (1419-1436)

Prêtre tchèque, il prêche la réforme de l’Église un siècle avant Luther et meurt sur le bûcher. Sa mort déclenche une révolution religieuse, politique et sociale en Bohême et 18 ans de guerre.

Un contenu proposé par Musée protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR