Macron Ricoeur

La mémoire, l’histoire, l’oubli

Pourquoi l’œuvre du philosophe et théologien protestant renommé, Paul Ricœur, a connu un regain d’intérêt avec l’élection à la présidence de la République d’Emmanuel Macron ?

Un contenu proposé par Blog de la Librairie protestante

Publié le 27 décembre 2017

Lire directement l’article sur Blog de la Librairie protestante

L’œuvre du grand philosophe Paul Ricœur (1913-2005), par ailleurs théologien protestant renommé, a connu un regain d’intérêt avec l’élection à la présidence de la République d’Emmanuel Macron, qui a été quelques mois son assistant.

La dernière grande œuvre de Ricœur « La mémoire, l’histoire, l’oubli », publiée en septembre 2000, est justement celle à laquelle Emmanuel Macron a contribué, ainsi que le philosophe l’indique dans son avertissement où il le remercie.

Cette somme considérable traite par ailleurs de questions d’actualité où le nouveau Président de la République ne manquera pas de trouver une source d’inspiration, notamment concernant sa démarche mémorielle très active depuis son installation à l’Elysée.

Au-delà de la question de la mémoire, […]

Lire la suite sur Blog de la Librairie protestante

Dans la même rubrique...

Supernova

Sam et Tuske, en couple depuis 20 ans, décident d'entreprendre un voyage en camping-car à travers le Lake District. Depuis que Tusker est atteint de syndrome démentiel, le temps qu'ils passent ensemble est la chose la plus importante qu'ils aient.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Mourir peut attendre… le meilleur pour la fin ?

Le temps a pu vous sembler long, mais il est enfin là, dans les salles... "Mourir peut attendre" s'avère être un chant du cygne magistral pour Daniel Craig après quinze ans dans le rôle de 007.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Ephata : l’IPT a accueilli un concert de chants sacrés

A l'occasion de la soirée de rentrée de l'Institut protestant de théologie de Montpellier, Ephata a offert aux participants un concert aux saveurs orientales. Extrait.

Un contenu proposé par Campus protestant

Souviens-toi… Bébel !

La France a ainsi salué la mémoire de cette véritable légende du cinéma décédée lundi à 88 ans, avec une cérémonie à la fois solennelle, émouvante et populaire.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les dossiers thématiques de Regards protestants