La politique coloniale sous Henri IV : objectifs religieux et commerciaux

Après l’échec des établissements en Floride et Caroline du Sud vers 1560, Henri IV relance cet essai de colonisation plus au nord vers l’Acadie, à des fins commerciales.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 15 avril 2016

Lire directement l’article sur Musée protestant

Déjà Coligny avait souhaité établir des refuges pour les protestants en créant des établissements en Floride et Caroline du Sud vers 1560. Après l’échec de ces installations françaises, Henri IV relance cet essai de colonisation plus au nord vers l’Acadie, à des fins commerciales. En 1603, il nomme le gentilhomme protestant Pierre Dugua de Mons, lieutenant général de l’Acadie avec le monopole du commerce des fourrures avec les Indiens.

Dugua de Mons installe des bases à l’île de Sainte-Croix, puis à Port-Royal.

Début 1608, il envoie Champlain, « cartographe royal », explorer les rives du Saint Laurent. Celui-ci y fonde la ville de Québec. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

« The perfect candidate »… on vote pour !

Avec intelligence et rythme, la réalisatrice Haifaa Al-Mansour filme le combat d’une jeune femme Saoudienne engagée dans des élections locales.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Un « Incroyable ! » roman graphique

Une histoire drôle et émouvante d'un petit garçon qui souffre de TOC liés à un cruel manque de confiance en lui et à une certaine solitude.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

6 août 1868. Paul Claudel et la Bible

De la Bible, comme beaucoup de français, il n’avait, avant sa conversion, qu’une connaissance rudimentaire.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire

Hunspach, élu village préféré des Français

Une émission diffusée sur France 3 a fait de ce petit bourg du Bas-Rhin le village préféré des Français. Depuis, les touristes affluent au grand bonheur des habitants et des paroissiens de l’église protestante.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses