La rue des Carmélites

La salle du cinématographe (n°12 bis), anciennement chapelle des Carmélites, a été le premier temple attribué aux protestants au moment du Concordat (1801). Des offices y sont célébrés de 1805 à 1854.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 16 août 2019

Lire directement l’article sur Musée protestant

Les Carmélites sont autorisées à s’installer à Nantes en.

Lorsqu’elles s’établissent dans la rue, elles occupent l’hôtel de la Bretonnière et font construire une chapelle à l’emplacement de la chapelle Saint-Gildas.

En 1792, lors de la Révolution française, les religieuses sont expulsées de leur couvent. La chapelle des Carmélites devient un temple protestant, de 1805 à 1854, année où un nouveau temple est construit place de l’Édit-de-Nantes.

Lire la suite sur Musée protestant

Sur le même thème

La Conférence des Églises européennes (KEK)

La Conférence des Églises européennes (KEK) est une association d’Églises européennes orthodoxes, protestantes, anglicanes et de vieux catholiques, fondée dans un but de concertation.

Un contenu proposé par Musée protestant

Le Conseil international des Missions

Le Conseil International des Missions (CIM) est créé en 1921. Le projet en a été conçu au cours de la Conférence d’Édimbourg (1910).

Un contenu proposé par Musée protestant

Conférence des Églises européennes : une marche pour la paix

Reportage à l’issue de la marche pour la paix de la Conférence des Églises européennes en Serbie.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

7e convention du Forum protestant