La Saint-Barthélemy (24 août 1572)

A l'occasion de la plaque commémorative, posée le 13 avril à Paris, en hommage aux victimes du massacre de la Saint-Barthélémy, retour historique sur les tragiques événements d'août 1572.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 13 avril 2016

Lire directement l’article sur Musée protestant

Un grand massacre de protestants

Après une tentative de réconciliation religieuse, Charles IX, poussé par les Guise, autorise l’assassinat des chefs protestants ; la situation dégénère en un massacre général.

Un mariage royal

Le traité de Saint-Germain en 1570 – nouvel essai de tolérance civile – qui clôt la troisième guerre de religion, suscite la colère des milieux ultra-catholiques menés par les Guise qui le considèrent comme trop favorable aux protestants.

La reine-mère Catherine de Médicis, dans l’espoir de sceller la réconciliation nationale, favorise le mariage du roi Henri de Navarre, futur Henri IV, qui est protestant avec Marguerite de Valois, sœur de Charles IX. Le mariage qui a lieu le 18 août provoque la venue à Paris de très nombreux nobles protestants de la suite du roi de Navarre.

La guerre des Flandres ?

Le chef du parti protestant, l’amiral de Coligny, qui a la faveur du roi, incite celui-ci à s’engager dans la guerre des Pays-Bas (ou des Flandres) aux côtés du prince d’Orange, pour soutenir les insurgés soulevés contre Philippe II d’Espagne. Il est convaincu qu’une guerre contre l’Espagne serait le meilleur moyen de réconcilier catholiques et protestants face à un adversaire commun.

L’attentat manqué contre l’amiral de Coligny

Le 22 août, un attentat est perpétré contre l’amiral de Coligny à sa sortie du Louvre où il assistait au […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Bacurau

Dans un futur proche : les habitants du village de Bacurau, dans le caniculaire nordeste brésilien, manquent d'eau, puis de 'réseaux', et leur village disparaît de la carte...

Un contenu proposé par Pro-Fil

Charlotte Perriand, l’architecte invisibilisée

Charlotte Perriand, une architecte d'intérieur d'avant-garde de l'ombre à la lumière en bande dessinée.

Un contenu proposé par Radio Semnoz
Pour Sama, journal d'une mère syrienne

Pour Sama, journal d’une mère syrienne

Primé au dernier Festival de Cannes, ce documentaire choc a été réalisé par une jeune journaliste syrienne d'Alep. Sa petite fille s'appelle Sama et c'est aussi à elle que ce récit s'adresse.

Un contenu proposé par ArtSpi’in
La voix du pardon film DVD

La voix du pardon, quand Dieu restaure des relations aimantes

J'ai beaucoup aimé ce film produit par une maison de production évangélique et qui vient de sortir en DVD.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

7e convention du Forum protestant