Le musée du Désert

Le musée du Désert

Lieu de la mémoire protestante, le Musée du Désert veut être aussi un lieu d'éveil, de réveil protestant.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 5 septembre 2014

Lire directement l’article sur Musée protestant

Le Désert, c’est, dans l’histoire du protestantisme français, la période qui s’étend de la Révocation de l’Édit de Nantes par Louis XIV (1685) à l’Édit de Tolérance (1787) par lequel Louis XVI rendit aux non-catholiques leur état civil – période où la résistance des protestants, armée un instant (la guerre des Camisards), plus longtemps pacifique, toujours périlleuse, fut déterminante pour le maintien en France de la religion réformée.

Le musée du Désert fut fondé en 1910 par Franck Puaux et Edmond Hugues, dans la maison natale du chef camisard Rolland, qui avait été acquise à la fin du XIXe siècle par la Société de l’histoire du protestantisme français. Il a été développé à partir de 1928 par Pierre-Edmond Hugues et a connu de nouvelles extensions en 1970 et 1984.

Le musée du Désert est un musée historique. Il cherche à faire revivre, par différentes techniques, une phase décisive du passé protestant : par des reconstitutions (ainsi, un intérieur cévenol, cuisine et chambre ; ou , à l’instar du musée Grévin, un culte de famille au temps de la clandestinité) ; par la présentation d’objets ayant servi à des cultes du Désert (bibles et psautiers, coupes de communion, chaires escamotables) ; par la mise en perspective de l’appareil répressif (édits, règlements, arrêts, dont la masse même donne à présumer la profondeur de la résistance) ; enfin par une série de peintures des XIXe et XXe siècles, où des peintres , comme formant école (Girardet, Labouchère, Jeanne Lombard, Max Leenhardt) ont exprimé leur foi protestante à travers des scènes de l’histoire du protestantisme. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

« Le monde au balcon, carnet dessiné d’un printemps confiné »

Sophie Lambda raconte le début de son année 2020 sans se douter que la moitié de la planète devra se confiner face au coronavirus deux mois plus tard.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

Le Diable tout le temps… sobrement lumineux !

Un thriller obscur sur fond spirituel et à tendance gothique avec un casting cinq étoiles.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

« Les naufragés »

Étienne Dubuis, journaliste suisse, réunit les témoignages d’hommes, de femmes et d’enfants, chrétiens ou musulmans, originaires d’Afrique de l’Ouest, qui ont fui leur pays natal pour différentes raisons.

Un contenu proposé par Blog de la librairie Jean Calvin

Antoinette dans les Cévennes

Caroline Vignal, la réalisatrice, nous offre un bol d’air rafraîchissant en ces temps troublés. Un film aux accents parfois rohmériens (un clin d’œil à Rayon vert, 1986, d’Éric Rohmer), cocasse, intelligent, drôle et sensible.

Un contenu proposé par Pro-Fil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram